Publié dans Société

Protection sociale des employés avec la CNaPS - Des temples FJKM de Maevatanàna en difficulté

Publié le lundi, 10 juin 2019

Pas de salaire pour les catéchistes. Ces employés d’église sont rémunérés selon la possibilité des chrétiens auprès d’un temple. C’est ce que des participants à l’atelier sur la protection sociale des employés d’Eglise, en fin mai dernier à Maevatanàna, ont avancé. Cette formation de quelques jours a vu la participation de 120 responsables d’églises protestantes FJKM, issus de 3 Districts, à savoir Tsaratanàna, Kandreo et Maevatanàna. Selon leurs témoignages, bon nombre de temples auprès de ce synode régional sont en difficulté, notamment en ce qui concerne le paiement des cotisations des employés à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNaPS). « Ils n’arrivent pas à respecter leurs obligations en versant mensuellement les cotisations à la CNaPS.

Par contre, ils proposent de payer 100 000 à 200 000 ariary par an suivant leur production, vu qu’ils habitent dans la brousse », rapporte Joël Rakotoson, parmi les participants. « Le synode viendra en aide aux Eglises qui n’arrivent pas à respecter leurs obligations quant au versement des cotisations à la CNaPS », propose le pasteur Gilbert Rakotondramiarana, président synodal, face à cette situation nuisant à la protection sociale des employés d’Eglise. Ces cotisations versées deviennent, notons-le, les prestations offertes par la Caisse aux affiliés, à savoir les allocations familiales, les rentes en cas d’accidents de travail ou maladies professionnelles ainsi que la pension de retraite.

La tenue d’ateliers de formation sur la protection sociale des employés d’église concrétise la convention de partenariat entre la CNaPS et l’Eglise FJKM. Les objectifs étant d’améliorer la vie des employés de l’Eglise, prendre en main leur vie professionnelle, assurer le côté social de leurs familles et leur offrir une retraite sereine. A chaque session, les participants sont sensibilisés sur le Code de prévoyance sociale, l’importance de l’affiliation à la Caisse, les procédures à suivre dont la déclaration des employés, le versement des cotisations, etc.

Recueillis par Patricia R.

Fil infos

  • Tentative de déstabilisation du régime - Des politiciens profitent de la crise sanitaire
  • Covid-19 - La tisane CVO débarque au Moyen-Orient
  • Pandémie de coronavirus - Un millier de Malagasy coincés à l’étranger
  • Professeur Henri Rasamoelina - « Laisser un patrimoine à l’abandon enlève son caractère sacré »
  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim

La Une

Editorial

  • Re-voilà le loser !
    Ravalomanana Marc réapparaît. Il se réveille d'un coma après un « traumatisme crânien », suite aux terribles chocs à répétition dus à une série d'échecs depuis 2007. L'ancien Chef de l'Etat ne s'en remet pas. Etant un « oiseau » de mauvais augure, sa réapparition ne présage rien de bon ni d'utile pour le pays. Comme l'ours qui revient tout juste d'un long sommeil ou d'une longue hibernation, Ravalo n'est pas encore en pleine possession de ses capacités physiques et  intellectuelles. Il dit n'importe quoi sinon des bêtises. Plutôt, il peste des délires jusqu'à proférer des menaces à peine voilées. Au moins trois sujets brûlants embrasent l'atmosphère nationale.  

A bout portant

AutoDiff