Publié dans Société

Alasora - 7 individus dont un gendarme arrêtés pour vol

Publié le vendredi, 14 juin 2019

Vers 22h jeudi, sept individus ont été interpellés par des éléments du commissariat de police d’Alasora. Les suspects étaient surpris en train de voler  9 fûts contenant du goudron dans le secteur d’Ankadiaivo. Lors de l’enquête, la Police a révélé que l’un d’eux serait un gendarme en exercice. Par ailleurs, un autre est un récidiviste. Ce coup de filet serait le fruit de la collaboration du fokonolona. Il a informé le commissariat sur les agissements des suspects dans le secteur. Du coup, les Forces de l’ordre se sont dépêchées sur les lieux pour les surprendre.  Pendant que l’enquête se poursuit encore, la marchandise avait été déjà restituée à son propriétaire. Les suspects seront bientôt déférés au Parquet. Cependant, le cas du gendarme est différent. Dans pareille circonstance, son cas devrait être étudié par la Gendarmerie avant la prise d’une quelconque action judiciaire à son encontre. Depuis qu’un commissariat a été installé à Alasora, on assiste à un véritable cortège d’arrestations de suspects pour différents forfaits dans cette localité de l’Atsimondrano, longtemps considérée comme l’une des moins sûre de la banlieue de la Capitale à cause des gangs, armés ou non,  qui y sévissent.
F.R.

Fil infos

  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent
  • Tanamasoandro - Des députés défendent le projet
  • Agression meurtrière par « Za gasy » - Soupçons de subornation de témoin et de corruption
  • « Anti-Tana Masoandro » - Condamner la Capitale à être une commune semi-rurale ?
  • Fuite de sujets du baccalauréat 2019 - 19 personnes incarcérées dans tout Madagascar
  • Assemblée nationale - Vers la libération des deux députés incarcérés

La Une

Editorial

  • IEM prime
    Ambohitrimanjaka déferle des vagues ! Des mouvements de contestation ou des éléments téléguidés perturbent. Le démarrage du grand Projet de la construction de la nouvelle ville « Tana Masoandro » dérange quelque part. On dénonce, dit-on, les remblais surtout ceux qui touchent les rizicultures. Mais, qu'on se le dise ! A priori, leur souci semble tenir debout dans la mesure où il s'agit de « toucher » à leur raison de vivre et peut-être aux intérêts des environs immédiats. Mais de là à refuser « jusqu'au bout » la concrétisation d'un Projet qui servira aux intérêts de la grande majorité, le comportement fait réfléchir.

A bout portant

AutoDiff