Publié dans Société

Coronavirus - Aucune exception pour la mise en quarantaine

Publié le vendredi, 14 février 2020

Un cas suspect et 7 personnes sous surveillance médicale au centre hospitalier universitaire d’Anosiala pendant 14 jours. Telle est actuellement la statistique du ministère de la Santé publique, concernant la propagation de l’épidémie du coronavirus. D’après le docteur Manitra Rakotoarivony, jusqu’à aujourd’hui, aucun cas confirmé n’a été enregistré dans le pays. Pour le cas suspect, une analyse est encore en cours afin de connaître le statut de cet individu. Les 7 autres personnes sous surveillance ne présentent aucun symptôme, mais elles ont été seulement en contact avec les personnes venant de régions contaminées.

Pour tous les passagers venant des foyers du coronavirus, la mise en quarantaine durant une période de 14 jours est obligatoire. « Malgré les pressions ou interventions venant d’autres personnes ou proches d’eux, ces passagers doivent respecter ce délai. Toutes les personnes qui entrent dans le pays doivent suivre les mêmes procédures. Et ce, sans exception », explique-t-il. Ainsi, la surveillance au niveau des 14 ports et 9 aéroports de Madagascar a été renforcée. Ces précautions ont été prises puisqu’il y a encore des vols reliant la Chine et Madagascar. Dans son bilan quotidien, la Chine recense près de 1 400 décès dûs au Coronavirus et 63 851 patients. Un troisième mort hors de Chine continentale a été signalé jeudi, cette fois-ci au Japon.
Anatra R.

Fil infos

  • Montée des eaux de la Sisaony - Avis de menace de danger dans la plaine de Tana
  • Président Andry Rajoelina dans le Sud - Aides d'urgence et solutions durables contre le Kere
  • Ny Rado Rafalimanana - Les bluffs grossiers de l' « ambassadeur »
  • Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !
  • Ludovic Adrien Raveloson - Le député déchu toujours en cavale
  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff