Sport

Sport auto - Rallye - Elf Michelin Team Berthin frappe fort

Publié le dimanche, 21 mai 2017
Vainqueur de l’avant-dernière manche du championnat de Madagascar 2016, un pensionnaire du team Berthin frappe d’entrée à la saison 2017. Il s’agit de l’équipage Lova-Lucas à bord de la Mitsubishi Evo x qui a enlevé la victoire au rallye Elf Michelin qui s’est achevé hier. Après trois jours de compétition spectaculaire, le fils de Berthin Randriamihaingo au volant de cette bête puissante a trusté la plus haute marche du podium.
A une journée de l’ouverture de la saison, la liste tant attendue par le public a été dévoilée par le club organisateur, Fmmsam, hier, pour le rallye Elf Michelin qui se disputera à partir de ce vendredi 19 mai au dimanche 21 mai. Pas moins de 30 autos seront sur la grille de départ avec 6 Subaru, 2 Mitsubishi, 7 Peugeot 205, 206, 1 Mbw,  VW Golf, VW Polo,  Foton Tunland  S, Seat Ibiza, Citroen C2… 
Une saison complète. C’est l’ambition affichée par Sitraka Rakotomalala cette année en prenant le départ au rallye Elf Michelin de ce week-end. C’est à cette première compétition de la saison que l’ancien champion de Madagascar en M11 effectuera son grand retour dans le milieu des rallyes malagasy après un break volontaire de deux années. 
Pour la première fois dans l’histoire de la balle ovale à Madagascar, un championnat national scolaire sera instauré. Une grande première également pour une discipline sportive, dans la mesure où les autres se contentent du championnat scolaire organisé par le ministère de l’Education nationale. Il s’agira d’un évenement annuel qui ne concernera que quelques disciplines et dont le rugby n’en fera pas partie, alors qu’il demeure un sport populaire à Madagascar après le football.
Andriantsalama Manan’Iala. C’est le second candidat qui s’est manifesté pour la présidence de la Fédération malagasy de tennis (Fmt) dont l’élection se tiendra le 29 mai prochain. Avant lui, Stéphan Rakotondrainibe a été le premier à déclarer sa candidature afin de prendre de nouveau les rênes de la petite balle jaune malagasy, après l’avoir été en 2012.

Tennis- Open Cnaps - Harivony Andrianafetra empoche le gros lot !

Publié le dimanche, 07 mai 2017
1 million Ar. C’est la somme empochée par le vieux briscard du tennis malagasy hier à la fin de l’Open de la Cnaps. Il s’agit de Harivony Andrianafetra qui a remporté la finale de cette compétition qui s’est tenue durant une quinzaine de jours au complexe sportif de Vontovorona.
Bloqués dans leur cage pendant 5 mois, les fauves des rallyes malagasy pourront désormais sortir de leur cage. Ce sera chose faite le 19 mai prochain avec la tenue du rallye Elf-Michelin. Organisé comme l’année dernière par le club Fmmsam (« Firaisana Malagasy Mpanao Spaoro Aotomobilina sy Moto »), ce premier rallye de la saison comptant pour le championnat de Madagascar 2017 durera trois jours. Avec une distance totale de 276,40 km dont 113,80 km à parcourir sous le régime des épreuves chronométrées, le rallye Elf-Michelin bénéficiera d’un coefficient de 1,2.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff