Sport

Golf- Championnat de Madagascar - Le couple Ratsimbazafy au firmament !

Publié le mercredi, 02 novembre 2016
Luc Ratsimbazafy et Hanitra Ratsimbazafy entrent à jamais dans l’histoire du golf malagasy, après leur sacre suprême au tout premier championnat de Madagascar, tenu du 29 au  31 octobre à  l’Azura Golf Resort & Spa de Foulpointe. Une compétition officielle qui a réuni 106 participants, issus des cinq clubs de golf existants dans l’île, à savoir Rova Andakana, Nosy Be, Antsirabe, Foulpointe et Malaza.
Le championnat de Madagascar 2016 franchit, la semaine prochaine, la ligne d’arrivée finale avec la tenue de la 7ème et dernière manche. Il s’agit du rallye international de Madagascar (Rim) qui, contrairement aux trois années précédentes, ne figure plus sur le calendrier du championnat d’Afrique suite à la demande de la fédération nationale.
Azura Golf Resort & Spa de Foulpointe accueille cette semaine, du 28 au 31 octobre, le tout premier championnat de Madagascar. A l’issue de ces trois journées de compétition, Madagascar aura ses premiers champions nationaux, et ce, dans les différentes catégories. L’inscription clôturée la semaine dernière, ils sont en tout 106 golfeurs à se lancer dans la course aux titres.
La Cnaps Sport, championne de Madagascar en titre, a bien débuté sa campagne à la Coupe des clubs champions de l’océan Indien (Cccoi). Hier, pour le compte de la journée inaugurale des éliminatoires du groupe A, regroupant les équipes championnes de l’île Mayotte, des Comores et de Madagascar, la Cnaps Sport a défait au stade Rabemananjara de Mahajanga, le Fc M’Tsapere (Mayotte).
Le milieu de la petite balle jaune malagasy sera en ébullition du 24 au 30 octobre. C’est effectivement durant cette période que se tiendra au Country Club Ilafy la 3ème édition de l’Open international Bmoi/Air France. Et pour cette année, le principal organisateur, Josoa Rakotonindriana, soutenu par des innombrables sociétés comme partenaires, a mis le paquet  en invitant des grosses pointures du tennis français qui, sur le papier, s’avèrent des favorites.
C’est sur le terrain synthétique de Mahajanga que le championnat de Madagascar 2016 se déroulera du 21 octobre au 1er novembre. L’Ac Sab Nam y sera pour tenter de remporter pour la troisième année consécutive le titre tant convoité par les  11 autres clubs. Un règne sans partage de l’Ac Sab Nam que ses adversaires tentent de mettre un coup de frein. La formation de Sabotsy Namehana s’avère ainsi l’équipe à… battre à cette édition 2016 qui a réuni neuf ligues régionales avec trois représentants pour Analamanga et deux pour Boeny.

Jeux des îles de l’Océan indien - L’événement perd son âme

Publié le mardi, 18 octobre 2016
Attention danger ! Le comité d’organisation des Jeux des îles de l’océan Indien (Coji), de l’île Maurice en 2019, a fait une sortie médiatique, vendredi, à  travers une conférence de presse. Deux points marquants ont été annoncés par les membres du Coji 2019 et rapportés par les confrères mauriciens.

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

La Une

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff