Publié dans Sport

Rallye - Championnat de Madagascar - Des nouvelles têtes sur le podium final

Publié le vendredi, 28 octobre 2016

Le championnat de Madagascar 2016 franchit, la semaine prochaine, la ligne d’arrivée finale avec la tenue de la 7ème et dernière manche. Il s’agit du rallye international de Madagascar (Rim) qui, contrairement aux trois années précédentes, ne figure plus sur le calendrier du championnat d’Afrique suite à la demande de la fédération nationale.

Déçue par le peu d’empressement des concurrents africains à disputer le Rim, qui constituait auparavant l’ultime manche du sommet continental, la fédération nationale a pris une sage décision de retirer la Grande île du calendrier. Ainsi, le Rim 2016 se résumera en une affaire de famille entre les concurrents de Madagascar.

Avant même  cette compétition qui se tiendra du 11 au 13 novembre, l’identité de l’occupant du trône national est déjà connue, à savoir Ndrianja-Fanja. Une nouvelle tête qui a obtenu avant terme le titre de championnat de Madagascar en caracolant en haut du classement général avec 270,90 points. Hors portée de ses poursuivants directs, le couple succède ainsi au duo Boom-Berthin sur le toit national. Quel que soit le déroulement du Rim, ses poursuivants  directs en l’occurrence Freddy-Yachine et Davonjy-Sandy, crédités respectivement de 183,20 et 181 points, ne sont plus en mesure de l’inquiéter.

La principale bataille à ce Rim est ainsi l’obtention du titre de dauphin et elle mettra aux prises ces concurrents qui ont, en cette saison, choisi de concourir à bord des véhicules de Monsieur tout le monde à savoir des pick-up. Une Isuzu D-Max pour Freddy et une Foton Tunland pour Davonjy. N’empêche, un troisième larron en l’occurrence Rabarijoely Yves pourrait briser le rêve de l’un des deux de monter sur le podium avec ses 139,20 points. Quoi qu’il en soit, des nouvelles têtes figureront sur le palmarès des rallyes malagasy à la saison 2016.

Si le haut du tableau semble ainsi figé, la course au titre des différentes classes demeure une compétition à part entière.

Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff