Publié dans Sport

Golf- Championnat de Madagascar - Le couple Ratsimbazafy au firmament !

Publié le mercredi, 02 novembre 2016

Luc Ratsimbazafy et Hanitra Ratsimbazafy entrent à jamais dans l’histoire du golf malagasy, après leur sacre suprême au tout premier championnat de Madagascar, tenu du 29 au  31 octobre à  l’Azura Golf Resort & Spa de Foulpointe. Une compétition officielle qui a réuni 106 participants, issus des cinq clubs de golf existants dans l’île, à savoir Rova Andakana, Nosy Be, Antsirabe, Foulpointe et Malaza.

Une participation massive qui constitue, également, une grande première dans les annales de ce sport de précision. La bataille a été âpre durant ces trois journées de compétition, tant chez les hommes que côté Dames.

Luc Ratsimbazafy à l’arrachée

 « L’expérience internationale et le mental ont fait la différence à la fin. Toutefois, j’ai dû me batailler dur et me concentrer à 100% jusqu’à l’ultime trou de la dernière journée, face à des adversaires coriaces qui m’ont donné du fil à retordre, tout au long de la compétition », avoue Luc Ratsimbazafy qui a été, longtemps, malmené soit par Djawad Hiridjee, soit par Benjamin Memmi ou François Douessy. Avec une meilleure carte de 82 à la première journée, le futur champion de Madagascar a été, à la deuxième journée, coiffé au poteau par Benjamin Memmi qui lui a pris la place de leader, avec un total de 162 (84,78).

« C’est très difficile de battre Djawad et Luc en trois tours, mais je tâcherai de jouer sans la moindre pression et on verra demain », avance Memmi Benjamin à la fin du 2ème tour. Un second tour, marqué par la bonne prestation de François Douessy, qui a rendu une carte de 77. De son côté, Djawad Hiridjee a enregistré un jour sans avec une carte de 88 et a été relégué à la 3ème place, à égalité de points avec François Douessy (164). N’empêche, l’infime écart entre le top 4 a fait l’ultime journée une finale, mettant aux prises quatre compétiteurs alors que tout le monde s’attendait à un duel, Luc Ratsimbazafy-Djawad Hiridjee. Avant que le premier swing du départ s’effectue, on sentait à mille lieux la tension qui rongeait les finalistes.

Luc Ratsimbazafy enchaine les birdies, mais Memmi Benjamin et Hiridjee parviennent à suivre la cadence en assurant les par, d’autant plus que des bogeys agrémentent la carte de Luc Ratsimbazafy. C’est seulement à quatre trous de l’arrivée que ce dernier a poussé un ouf de soulagement en réalisant son 7ème birdie qui lui a permis de filer, lentement mais sûrement, vers le toit national devant Djawad et Memmi Benjamin.

Hanitra Ratsimbazafy en roue libre

Si le chef Luc Ratsimbazafy a eu un mal fou pour ravir la victoire finale, son épouse, en l’occurrence Hanitra, a pour sa part roulé en roue libre vers le trône. Et ce pour diverses raisons dont, entre autres, le début poussif de Ony Marchand dans la compétition avec une carte de 90 qui lui a été fatale au décompte final, ainsi que la dernière journée catastrophique de Riana Raveloarison, pourtant leader du groupe à l’issue de la journée inaugurale. Mais les observateurs avancent que la régularité s’avère la principale force de Hanitra Ratsimbazafy.

C’est un peu vrai, conforte la championne de Madagascar, mais la virée à l’île de La Réunion, au tournoi interclubs de l’océan Indien, à une semaine du début de championnat de Madagascar, m’a vraiment aidée à gérer la pression des rencontres d’envergure et à entamer la compétition dans les règles de l’art. Effectivement, dès le huitième trou, les carottes semblent déjà cuites. Et c’est avec quatre et six points d’avance sur Ony Marchand(254) et Riana Raveloarison (256) que Hanitra Ratsimbazafy termine l’épreuve.

Mainmise de Malaza golfy club

Comme il fallait s’y attendre, les golfeurs de Malaza ont dominé la compétition chez les juniors. Disputé également en trois tours, le tournoi a mis, sur la plus haute marche du podium, Ansermet Noé, suivi par ses coéquipiers de Malaza golfy club, Rajena Timoty et Rajerison Rick Valery. Des golfeurs à devenir sur qui, la fédération nationale doit avoir un œil attentif afin que Madagascar, dans un futur proche, parvienne à se hisser en haut du tableau de l’océan Indien.

Pour la catégorie des Pro, dont le championnat s’est déroulé en deux tours sur une journée, les pensionnaires du Rova Andakana restent intouchables. La palme est revenue à E. Roalahy , auteur d’un total de 135, soit neuf au-dessus du par. Excusez du peu. Laza Soa Randrianjafimahandry revêt l’habit de vice-champion (139) et Jean Bà Ramarozatovo termine à la dernière marche du podium.

La soirée de remise des trophées aux méritants, en brut et en net, ainsi qu’aux gagnants des différents concours, a clôturé les trois journées sportives et festives abritées par l’Azura Golf Resort & Spa. Vivement le prochain rendez-vous d’envergure nationale du milieu golfique…

 

Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Rajaonarimampianina et Rabary - Tirs croisés contre Ravalomanana
  • Affaire Michel Rehavana - Les magistrats dénoncent une entrave à la Justice
  • Exploitations minières à Madagascar - Une évaluation environnementale stratégique pour 2016-2020
  • Meurtre de Rehavana Michel - 39 policiers bientôt devant la Justice
  • Retrait des logos de la Municipalité dans les « Fokontany » - Le torchon brûle de nouveau entre la Cua et l’Etat
  • Périple des Ravalomanana en Europe - Le député Guy Rivo Randrianarisoa précise
  • Terrain d’Andohatapenaka - Lalatiana Rakotondrazafy et consorts reviennent à la charge
  • Rajaonarimampianina en Chine - En quête de financement parallèle ?
  • Fraude et évasion fiscale, blanchiment d’argent - La justice enquête sur des « Karàna »
  • Affaire Antsakabary - La Cnidh appelle aux sanctions pour tous les coupables

Editorial

  • Le plus heureux !
    La Norvège est le pays le plus heureux du monde ! D’après les récents rapports recommandés par l’Organisation des Nations unies (Onu), à travers les pays membres de cette organisation, il en ressort que le palmarès du bonheur revient aux Norvégiens. Selon des critères, universellement reconnus, basés sur l’état du niveau de vie et de sécurité menant au bien-être, à la sérénité et au bonheur de l’homme, la Norvège, ce petit Etat de l’Europe du nord remplit le maximum des conditions exigées et ravit le titre mondial. Soulignons, en passant, que la France n’a pu faire qu’au 31e rang. L’Onu, depuis 2013, célèbre tous les ans à la date du 20 mars la Journée internationale du bonheur. Date à laquelle, cette année, coïncidait la publication des rapports cités plus haut.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff