Publié dans Sport

Football - Telma Coupe de Madagascar - L’avant-dernière étape pour l’Afrique

Publié le jeudi, 03 novembre 2016

Cnaps Sport( Itasy), Som Fosa Juniors (Boeny), Tana Formation club (Analamanga) et Elgeco plus (Analamanga). L’une de ces équipes, qualifiées pour les demi-finales de la Telma Coupe de Madagascar, représentera Madagascar à la prochaine coupe de la Confédération africaine.

 C’est ce week-end, au stade Rabemananjara de Mahajanga, qu’elles disputeront les deux places qualificatives pour la finale, dernière étape pour l’aventure continentale en 2017. L’enjeu est ainsi de taille offrant du coup de beaux spectacles au public majungais, gâté ces derniers temps par la fédération qui lui offre des compétitions intéressantes et des affiches alléchantes. Après le championnat national du football féminin et dans l’attente du début de la poule des

As du Thb ligue des champions, prévu pour le 13 novembre, les footeux de la cité des fleurs sont bien servis avec la Telma Coupe de Madagascar. Le choix du stade Rabemananjara, pour la tenue des demi-finales du trophée national, s’explique du fait que trois des quatre demi-finalistes de ce week-end joueront toujours à Mahajanga dans le cadre du Thb ligue des champions.

Le Tana Formation club ne bénéficie pas de cet avantage de jouer sur les deux tableaux des compétitions. Le rêve du vice-champion d’Analamanga d’inscrire son nom sur le palmarès national et de participer à une compétition africaine passe inéluctablement par la Telma Coupe de Madagascar. Afin de concrétiser ce rêve, notamment celui de représenter Madagascar en Afrique, le Tana Fc se trouve dans l’obligation d’éliminer ce samedi la Cnaps Sport. « Ce n’est pas une mince affaire de battre cette formation qu’on peut considérer comme l’équipe complète de la Grande Ile. Les joueurs n’appréhendent pas tout de même de relever le défi », note un cadre dirigeant du Tana Fc dont l’équipe se trouve depuis lundi à Mahajanga. Il compte, pour ce faire, à la réintégration de l’ancien métronome Dafé dans le groupe. Celui-ci, après deux saisons en France, effectue une pige au sein de son ancien club, dans l’attente d’un nouveau contrat sous d’autres cieux.

La dernière confrontation du Tana Fc et la Cnaps Sport a tourné à l’avantage de cette dernière à Fianarantsoa. Un succès des caissiers qui a précipité l’élimination du Tana Fc au Thb ligue des champions. Une élimination précoce qui reste encore en travers de la gorge des joueurs de la Capitale qui comptent prendre leur revanche ce samedi. Facile à dire tout de même dans la mesure où en face, ils auront une formation difficilement à manœuvrer et qui aspire à récidiver son gros coup de la saison dernière à savoir un doublé, championnat et coupe de Madagascar.

L’autre demi-finale programmée dimanche et mettant aux prises, Elgeco Plus et Fosa Juniors s’annonce également explosive. Si la championne d’Analamanga s’avère une habituée des grandes joutes nationales, celle de Boeny est loin d’être une novice. C’est certes le dernier–né des grands clubs malagasy mais son effectif est constitué de vieux briscards qui ont fait les beaux jours de différentes équipes de la première division. L’objectif des dirigeants de Fosa juniors, c’est de ravir un titre national qui leur ouvre la porte de l’Afrique. C’est dans ce sens qu’ils ont mis le paquet en recrutant un entraîneur hollandais à la tête de l’équipe. Une ambition qui risque d’être anéantie, du moins en partie, si l’équipe se fait battre ce dimanche devant son public par Elgeco plus.

De ces paramètres, des enjeux et des ambitions avouées ou cachées, les deux matchs de ce week-end à Mahajanga s’annoncent plus qu’explosifs.

 

Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff