Publié dans Sport

Pétanque - Championnat du monde Madagascar, terre des stars !

Publié le jeudi, 10 novembre 2016

Du 1er au 4 décembre, Madagascar abritera le 47ème championnat du monde au Palais des sports et au Gymnase couvert de Mahamasina. Les grands noms de la pétanque de la planète terre seront indéniablement au rendez-vous pour défendre la couleur de leur pays respectif. D’après les principaux organisateurs, à savoir l’instance internationale de la discipline et la fédération nationale, 48 nations issues des cinq continents seront représentées à ce sommet mondial.

C’est le second événement international de grande envergure hébergé par la fédération malagasy après la Coupe des confédérations masculine en 2014 et remportée par l’équipe locale. « Tout est fin prêt pour accueillir dans les règles la compétition et rendre agréable le séjour de toutes les délégations participantes », affirme-t-on du côté des organisateurs qui ont présenté mardi à la presse les sponsors et partenaires locaux du 47ème championnat du monde. Et comme il fallait s’y attendre, les entreprises et sociétés réputées de leur soutien au sport en général et à la pétanque malagasy en particulier marquent leur présence sur la liste.

Il s’agit de l’entreprise Star à travers Thb, Orange Madagascar, Dhl, Bfv-Sg et bien d’autres. Trois épreuves sont au menu des 48 nations en lice à ce 47ème championnat du monde, notamment l’incontournable triplette, sans doute la plus prisée et la plus attendue, la coupe des Nations et le concours de tir. Pour ce dernier, il s’inscrit au programme du championnat du monde depuis l’année 2000.

Madagascar a déjà goûté une fois au sacre suprême en 2007, soit huit ans après la victoire finale obtenue par les boulistes malagasy au championnat du monde de triplette en 1999. Un palmarès éloquent de la pétanque de la Grande île que l’équipe nationale actuelle doit défendre coûte que coûte.

 

Rata

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff