Publié dans Sport

Pétanque - Championnat du monde Madagascar, terre des stars !

Publié le jeudi, 10 novembre 2016

Du 1er au 4 décembre, Madagascar abritera le 47ème championnat du monde au Palais des sports et au Gymnase couvert de Mahamasina. Les grands noms de la pétanque de la planète terre seront indéniablement au rendez-vous pour défendre la couleur de leur pays respectif. D’après les principaux organisateurs, à savoir l’instance internationale de la discipline et la fédération nationale, 48 nations issues des cinq continents seront représentées à ce sommet mondial.

C’est le second événement international de grande envergure hébergé par la fédération malagasy après la Coupe des confédérations masculine en 2014 et remportée par l’équipe locale. « Tout est fin prêt pour accueillir dans les règles la compétition et rendre agréable le séjour de toutes les délégations participantes », affirme-t-on du côté des organisateurs qui ont présenté mardi à la presse les sponsors et partenaires locaux du 47ème championnat du monde. Et comme il fallait s’y attendre, les entreprises et sociétés réputées de leur soutien au sport en général et à la pétanque malagasy en particulier marquent leur présence sur la liste.

Il s’agit de l’entreprise Star à travers Thb, Orange Madagascar, Dhl, Bfv-Sg et bien d’autres. Trois épreuves sont au menu des 48 nations en lice à ce 47ème championnat du monde, notamment l’incontournable triplette, sans doute la plus prisée et la plus attendue, la coupe des Nations et le concours de tir. Pour ce dernier, il s’inscrit au programme du championnat du monde depuis l’année 2000.

Madagascar a déjà goûté une fois au sacre suprême en 2007, soit huit ans après la victoire finale obtenue par les boulistes malagasy au championnat du monde de triplette en 1999. Un palmarès éloquent de la pétanque de la Grande île que l’équipe nationale actuelle doit défendre coûte que coûte.

 

Rata

226306 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff