Publié dans Sport

Clubs de rugby des bas-quartiers - Mis en terre de 1 500 jeunes plants

Publié le vendredi, 03 mars 2017

Le rugby mobilise les ressources de façon particulière et sollicite la communication aux autres. Tel est l’objectif de l’association des clubs de rugby issus des bas-quartiers.  Entre autres ce rôle de formateur, l’association met en valeur la protection de l’environnement qui est actuellement une force majeure dans la lutte contre le changement climatique.

« Le but de l’association n’est pas seulement la maîtrise de ce discipline sportif, mais aussi la prise de responsabilité envers soi-même, la société et bien évidemment envers la patrie, pour tout un chacun », a avancé un des leaders de cette association. Pour signer cet acte, l’association qui réunit 72 clubs a mis en terre environ 1 500 jeunes plants, la semaine dernière. Un reboisement qui s’est tenu au « Fokontany » de Katraoka, Commune rurale d’Imerintsiatosika. D’ailleurs, l’entretien et la surveillance des jeunes plants sont sous la responsabilité du chef « Fokontany » de Katraoka ainsi que des membres locaux du « Fokonolona ». Le chef de Région d’Analamanga ainsi que le ministre des postes, Neypatraiky Rakotomamonjy, ont soutenu l’association dans la réalisation de ce reboisement. Ces derniers soutiendront encore les clubs durant la « coupe de Pâques », qui aura lieu dans la Capitale mi- mars prochain. Actuellement, l’association des clubs de rugby des bas-quartiers réunit plus de 350 membres actifs en son sein. 

Anatra R.

Fil infos

  • Graves diffamations contre le Chef de l'Etat - L'immobilisme du Gouvernement fait jaser
  • Région Betsiboka - L’Etat renforce la lutte contre l’insécurité
  • Projets sociaux - Le Président Andry Rajoelina exige du concret
  • Diffamation sur internet - La France, base arrière pour des cybercriminels malagasy ?
  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs

La Une

Editorial

  • Servir et non se faire servir !
    En tant que présidente de l'Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, magistrate et députée d'Ambatofinandrahana, pour un second mandat de son état, mit le point sur le « i » dès l'entame de la mandature des nouveaux élus à Tsimbazaza. Face aux comportements qui frisent l'indélicatesse de certains élu(e)s et qui défrayent la chronique, Mme Razanamahasoa tient à préciser qu'un député en tant que représentant(e) du peuple a été élu pour servir les intérêts du « vahoaka » qu'il est censée représenter et non se faire servir comme un prince.

A bout portant

AutoDiff