Publié dans Sport

Clubs de rugby des bas-quartiers - Mis en terre de 1 500 jeunes plants

Publié le vendredi, 03 mars 2017

Le rugby mobilise les ressources de façon particulière et sollicite la communication aux autres. Tel est l’objectif de l’association des clubs de rugby issus des bas-quartiers.  Entre autres ce rôle de formateur, l’association met en valeur la protection de l’environnement qui est actuellement une force majeure dans la lutte contre le changement climatique.

« Le but de l’association n’est pas seulement la maîtrise de ce discipline sportif, mais aussi la prise de responsabilité envers soi-même, la société et bien évidemment envers la patrie, pour tout un chacun », a avancé un des leaders de cette association. Pour signer cet acte, l’association qui réunit 72 clubs a mis en terre environ 1 500 jeunes plants, la semaine dernière. Un reboisement qui s’est tenu au « Fokontany » de Katraoka, Commune rurale d’Imerintsiatosika. D’ailleurs, l’entretien et la surveillance des jeunes plants sont sous la responsabilité du chef « Fokontany » de Katraoka ainsi que des membres locaux du « Fokonolona ». Le chef de Région d’Analamanga ainsi que le ministre des postes, Neypatraiky Rakotomamonjy, ont soutenu l’association dans la réalisation de ce reboisement. Ces derniers soutiendront encore les clubs durant la « coupe de Pâques », qui aura lieu dans la Capitale mi- mars prochain. Actuellement, l’association des clubs de rugby des bas-quartiers réunit plus de 350 membres actifs en son sein. 

Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff