Publié dans Sport

Boxe arabe-Championnat du monde Pro - Un nouveau titre pour le Malagasy Beauséjour

Publié le dimanche, 12 mars 2017

Et de deux. Le boxeur malagasy Johan Beauséjour a de nouveau monté sur la plus haute marche du podium du championnat du monde Pro de la boxe arabe. Champion du monde de cette discipline en 2013, il a réédité son exploit samedi en Jordanie en remportant la ceinture symbolisant la victoire finale au championnat du monde Pro de la Fiba.

Engagé dans la catégorie des 75 kg, il a battu par K.o. au second round le Slovaque Vladimir Konsky. Disputée en cinq rounds de 2 minutes, Johan Beauséjour n’a eu besoin que moins de cinq minutes pour envoyer sur le tapis son adversaire et de ramener à Madagascar un titre mondial.  « Cette victoire, je la dédie à mes compatriotes victimes du cyclone Enawo », déclarait Johan Beauséjour à la fin de ce combat abrégé suite à la force de frappe du Malagasy. La boxe arabe se joue sans casque ni autres protections et ressemble fort au Muay-thaï et au kick-boxing. Avec ce sacre mondial dans la catégorie des professionnels, Johan Beauséjour recevrait une prime de 1 500 à 10 000 euros. « La prime varie suivant le palmarès des combattants en lice », précise un des responsables de la délégation malagasy en Jordanie. Il est certain qu’avec cette étoile mondiale accrochée sur son palmarès en 2013, Johan Beauséjour touchera une prime conséquente à ce second titre de champion du monde. Séverin Mamonjisoa, le deuxième combattant malagasy en lice à ce championnat du monde Pro, est tombé sur un os. Il a eu comme adversaire un boxeur local, Oday Abu Haswa. Celui-ci, soutenu à fond par le public, s’est imposé aux points après les cinq rounds de la finale des 63,5 kg. A l’issue de cette compétition, les deux boxeurs malagasy suivront sur place un stage de trois jours avant de retourner au pays.

Rata

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff