Publié dans Sport

Rugby-Top 16 Analamanga - Début en fanfare de la compétition

Publié le dimanche, 02 avril 2017

Une journée inaugurale mémorable. C’est ce que les amoureux de la balle ovale ont qualifié le début du championnat de la 1ère division d’Analamanga disputé hier au stade Malacam Antanimena. La réouverture de ce temple de la discipline, après des années de fermeture pour cause de  réhabilitation, constitue une des réjouissances du public. Venus en masse pour remplir comme un œuf le stade Malacam, les spectateurs  en ont eu pour leur compte en assistant à des affiches alléchantes durant toute la journée.
Sevrés de compétition depuis des mois, les joueurs s’en sont donné à cœur joie à cette reprise comme si leur vie en dépendait.

Il n’est pas étonnant ainsi que des surprises ont eu lieu à cette première journée du top 16 à l’instar de la rencontre opposant le 3 Fb et le Xv Family. Ce dernier, récupéré grâce à l’augmentation du nombre des participants à 16 équipes contre 14 à l’année précédente, a fait sensation. Il a en effet réalisé le carton de la journée inaugurale, en surclassant contre toute attente son adversaire du jour par 41 à 28. Et pourtant, le 3 Fb est loin  d’être un premier venu dans le milieu de l’ovale malagasy bien que cette formation de la Santé ne soit plus de ce qu’elle était auparavant, selon un observateur. N’empêche, elle a un honneur à défendre et un palmarès éloquent à ne pas ternir. Espérons que cette défaite du 3 Fb ne soit qu’un faux pas. De son coté, avec cette large victoire d’entrée, le Xv Family se propulse à la tête du groupe A devant le Ft Manjakaray (Ftm), vainqueur de l’édition 2016 du championnat d’Analamanga. Les champions en titre ont défait avec un écart de quatre points le Tfa, 34-30. Un match très équilibré à l’instar de celui ayant opposé l’Uas Cheminot et Vtma dont le résultat final, 23-22, a tourné en faveur du premier. Dans la rencontre très attendue par le public, mettant aux prises Iarivo R.c et Tam Anosibe, les deux équipes se sont séparées sur un score de parité de 19 points. A noter que cette rencontre est la seule tenue pour le groupe B. Les 16 équipes de la 1ère division sont réparties en deux groupes. Uasc, Xv Family, Usa, Ftm, Tfa, Usi, Vtma et 3 Fb forment le groupe A tandis que  Cosfa, Jst Ambondrona, Irc, Tam, Savonnerie Tropicale de Madagasikara, Uirc, Soe et Tfma constituent le groupe B. Les quatre premiers de chaque groupe à l’issue des matchs de poule se qualifient en quarts de finale avec en prime une finale pour l’honneur au leader des groupes.
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

La Une

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff