Publié dans Sport

Rugby - Championnat national scolaire - Une grande première avec Orange

Publié le dimanche, 14 mai 2017

Pour la première fois dans l’histoire de la balle ovale à Madagascar, un championnat national scolaire sera instauré. Une grande première également pour une discipline sportive, dans la mesure où les autres se contentent du championnat scolaire organisé par le ministère de l’Education nationale. Il s’agira d’un évenement annuel qui ne concernera que quelques disciplines et dont le rugby n’en fera pas partie, alors qu’il demeure un sport populaire à Madagascar après le football.

L’oubli est corrigé avec cette initiative de l’association « Terres en Mêlées » soutenue par Orange Madagascar, premier sponsor de la balle ovale dans la Grande île.
L’évenement aura lieu cette année et concerne les élèves des U-16. Quatre tournois de qualification se dérouleront à Ambanja (du 19 au 21 mai), Fianarantsoa (du 26 au 28 mai), Toliary (du 9 au 11 juin) et Antananarivo (23 juin). La phase finale se tiendra à Antananarivo le 25 juin avec la présence des deux équipes à VII françaises et de la sélection malagasy. A cette phase finale, le vainqueur du tournoi d’Ambanja affrontera celui d’Antananarivo, tandis que l’autre affiche sera composée du vainqueur de Toliary à celui de Fianarantsoa.Pour que les jeunes se trouvent sur le même pied d’égalité et afin de mettre en place une structure technique dans les écoles, une formation des professeurs d’éducation physique et sportive (Eps) a été organisée. Ils sont 37 issus des 22 Régions à avoir bénéficié de ce stage de mise à niveau, abrité par l’Institut national de la formation professsionnelle pour le côté théorie et le stade des Makis pour la pratique. Un stage sanctionné d’un diplôme de la fédération internationale et à l’issue duquel, les stagiaires ont reçu des matériels pédagogiques concernant le rugby. La création d’une section sportive « rugby » dans leur école respective et la participation au premier championnat national scolaire s’avèrent les obligations de ces 37 professeurs d’Eps.
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent

La Une

Editorial

  • Sale jeu !
    A quel jeu se livre-t-on exactement ? Sur terrain, une équipe hétéroclite dirigée par un « technocrate et n'appartenant à aucune formation politique » du nom de Ntsay Christian joue un match capital. En réalité, il s'agit d'un match où « tout le monde », coach, capitaine, joueurs, supporters et même les spectateurs sur le gradin, n'a pas le droit ni l'intérêt de perdre. A tout prix, l'équipe doit gagner !

A bout portant

AutoDiff