Publié dans Sport

Sport auto - Rallye Elf Michelin - 30 engagés sur la grille de départ

Publié le jeudi, 18 mai 2017

A une journée de l’ouverture de la saison, la liste tant attendue par le public a été dévoilée par le club organisateur, Fmmsam, hier, pour le rallye Elf Michelin qui se disputera à partir de ce vendredi 19 mai au dimanche 21 mai. Pas moins de 30 autos seront sur la grille de départ avec 6 Subaru, 2 Mitsubishi, 7 Peugeot 205, 206, 1 Mbw,  VW Golf, VW Polo,  Foton Tunland  S, Seat Ibiza, Citroen C2… 

Les champions de Madagascar de rallye en titre, Ndrianja - Fanja défendront leur titre cette année avec leur fidèle cheval de fer, un Subaru Yacco. Comme tout le monde l’a espéré, le couple fait partie des inscrits pour cette 1ère manche. Sur la liste des engagés, au volant de son Foton Tunland S, Davonjy S olofonirina, vainqueur de la première édition du rallye Elf Michelin et champion de Madagascar T2M, sera de retour avec sa moitié  Sandy Solofonirina. L’équipage sera logiquement le grand favori. Louvel Gérard, avec Teddy sur la banquette droite, sera l’homme à battre de ce champion dans la catégorie N4. Le fils de l’ancien champion, Bertin  Randriamihaingo,  Lova alias Loom sera de la partie et il est à suivre de près dans la catégorie N4.  Rappelons que ce round d’ouverture proposera un parcours de treize épreuves spéciales, d’une longueur totale de 113,80 km. Si l’on ajoute les liaisons, on débouche sur une distance totale de 276,40 km.
E.F.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent

La Une

Editorial

  • Sale jeu !
    A quel jeu se livre-t-on exactement ? Sur terrain, une équipe hétéroclite dirigée par un « technocrate et n'appartenant à aucune formation politique » du nom de Ntsay Christian joue un match capital. En réalité, il s'agit d'un match où « tout le monde », coach, capitaine, joueurs, supporters et même les spectateurs sur le gradin, n'a pas le droit ni l'intérêt de perdre. A tout prix, l'équipe doit gagner !

A bout portant

AutoDiff