Publié dans Sport

Sport auto - Rallye - Elf Michelin Team Berthin frappe fort

Publié le dimanche, 21 mai 2017

Vainqueur de l’avant-dernière manche du championnat de Madagascar 2016, un pensionnaire du team Berthin frappe d’entrée à la saison 2017. Il s’agit de l’équipage Lova-Lucas à bord de la Mitsubishi Evo x qui a enlevé la victoire au rallye Elf Michelin qui s’est achevé hier. Après trois jours de compétition spectaculaire, le fils de Berthin Randriamihaingo au volant de cette bête puissante a trusté la plus haute marche du podium.

Avec Lucas comme coéquipier, Lova a survolé le débat du début jusqu’à la fin de l’épreuve. L’équipage Team Berthin termine la compétition en roue libre en comptant plus de deux minutes d’avance sur ses poursuivants directs. « L’avance que nous avons acquise durant les deux premiers jours nous a permis de gérer à notre guise la dernière journée », explique Lova Randriamihaingo  à l’issue du rallye Elf Michelin, première manche du championnat de Madagascar 2017. De cette seconde victoire en quelques participations en rallye, le jeune Lova s’affirme comme un sérieux client pour les autres concurrents. Un statut de favori que les vainqueurs du rallye Elf Michelin balaient d’un revers de main. « Nous ne bataillons pas pour un quelconque titre. On essaie de se préparer minutieusement et d’accomplir ensuite un rallye parfait. La  victoire serait ainsi la cerise sur le gâteau », rétorque le jeune pilote qui apparemment ne veut pas encore porter le lourd fardeau d’un favori. Des 27 concurrents au départ, 17 équipages ont franchi le drapeau à damier. Ndrianja-Fanja (Subaru) et Tahiana-Tahiry (Subaru) forment le trio de tête tandis que Haja Danielson- Alain (Ssangyong) et Hariandry- Miangaly (Subaru) complètent le top 5 de la 2e édition du rallye Elf Michelin.
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff