Publié dans Sport

Football-CAN 201 - Les Barea face au « Crocodiles de Nil »

Publié le jeudi, 08 juin 2017

Les Malgaches sont prêts. L’équipe nationale a bel et bien foulé le sol de Kartoum deux jours avant le grand choc. Les Barea de Madagascar affronteront « Le Faucon de Jediane » ou le «  Crocodile de Nil » du Soudan à El Obeid Stadium, situé à 450 km de la capitale soudanaise à partir de 21h.

Cette rencontre  compte pour le match aller de la phase du groupe A,  de la qualification de la Coupe d’Afrique des Nations  (CAN) Total 2019. C’est la première fois que les deux équipes s’affronteront dans l’histoire du football. Quant à Madagascar, l’équipe nationale va montrer un nouveau schéma avec la présence de grands joueurs qui évoluent en Europe. D’ailleurs, le sélectionneur national aura l’embarras du choix pour sa composition de ce jour. En l’occurrence, Albert Rafetraniaina dont l’arrivée va peut-être renvoyée Bapasy (Arras FC) sur les bancs et Mamy Gervais (St Pierroise) qui est le meilleur au poste de libéro. Et Thomas Fontaine (Clermont) s’annonce comme un titulaire indiscutable au poste d’ailier gauche tout comme Toby (CNaPS) dans celui de droite et  Deba Kely, qu’en est-il de lui ?

E.F.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff