Publié dans Sport

Sport auto - Fédération nationale - Des dérapages incontrôlés !

Publié le vendredi, 09 juin 2017

La conduite dangereuse des dirigeants de la Fédération du sport automobile de Madagascar (Fsam) continue. A force d’appuyer trop fort sur le champignon, le staff dirigeant perd le contrôle du véhicule et  est en passe d’effectuer des dérapages mal maîtrisés.

Le premier communiqué de presse de la Fsam, paru en milieu de semaine, en témoigne. Le linge sale de la famille du sport automobile se lave désormais en public. Ce communiqué traite les sanctions infligées par le conseil de discipline aux quatre membres actifs du milieu qui, dans un passé récent, ont occupé divers postes au sein de la Fédération. D’après cette version officielle de l’instance dirigeante du sport mécanique malagasy, ces  « déstabilisateurs », comme la fédération les qualifie d’ailleurs, écopent de suspension ferme de leur licence pour une durée de un et de deux ans. Avant que ces « déstabilisateurs » passent leur audition devant le conseil de discipline, trois d’entre eux ont été privés de la première manche du championnat de Madagascar des rallyes dans la mesure où leur licence respective, renouvelée pourtant quelques jours auparavant, a été retirée la veille du départ du rallye. Un règlement de compte ayant fait bondir leurs sponsors qui ont vu leurs poulains bloqués sur la grille de départ. La genèse de l’affaire a trait aux dénonciations faites par ces quatre personnes concernant la gestion financière de la Fsam et particulièrement celle concernant la subvention octroyée par la Fédération internationale (Fia).  Afin de régler ce problème, les antagonistes se sont convenus à un retrait des plaintes et à la démission du président de la fédération. Une convention acceptée par tous mais une des parties s’est rebiffée ensuite. L’audit du compte de la fédération a été considéré comme la meilleure solution pour aplanir les divergences et lever les doutes quant à l’utilisation à bon escient de cette aide financière internationale. Le cabinet identifié, tout le monde s’est attendu à ce que la première sortie officielle de la Fsam traite ce sujet brûlant, source de la discorde. A savoir, la conclusion de l’audit effectué par ce cabinet. Déception totale des uns et des autres, le communiqué de la Fsam ne traite que le désarroi de celle-ci et les sanctions infligées aux lanceurs d’alerte. Aucun mot sur le résultat de l’audit tant attendu qui pourrait pourtant rendre la justice à ceux qui se sentent lésés et diffamés. Les bribes d’informations, non officielles, affirment en effet que cet audit, malgré l’insistance de l’auditeur, n’a pas encore commencé. La partie à auditer traîne les pas et ne semble pas disposer à coopérer. Plus d’un s’interrogent ainsi sur cet attitude des dirigeants de la fédération, or c’est l’unique voie à emprunter pour redorer le blason de celle –ci ternie par  « la campagne de déstabilisation  et de dénigrement » perpétrée par les quatre personnes incriminées.

 Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff