Publié dans Sport

Football - Qualification - CAN 2019 Madagascar domine le Soudan (3-1)

Publié le dimanche, 11 juin 2017

L’équipe nationale malgache, les  « Barea » de Madagascar, ont dominé (3-1)  les « Crocodiles du Nil » du Soudan pour le compte de la première journée des qualifications  à la CAN 2019, dans la poule A, et occupe la deuxième place du groupe avec 3 points, +2, derrière le Sénégal (3points, +3).

Ce dernier  a laminé le Nzalang Nacional de Guinée équatoriale sur un score sans appel de 3-0, dans l’autre match du  groupe.
Faneva Ima et sa bande enchaînent la victoire. C’est la cinquième victoire malgache sur autant de matchs internationaux depuis la nomination de Nicolas Dupuis aux commandes de la sélection nationale.  Les Barea n’ont pas rougi, vendredi soir, devant les «Crocodiles du Nil »  en signant leur  victoire sur le terrain adverse, dans le bouillonnant stade « El Obeid ». Auteur d’un beau doublé, Faneva Ima a réalisé une excellente entrée en la matière dans cette qualification à la CAN 2019  avec les Barea en disposant les soudanais (3-1). Le premier but était une passe décisive de Zotsara (15e) dans l’axe, et l’international malgache la balle au pied a accéléré  entre deux défenseurs indécis avant de l’enfoncer dans le filet. Le deuxième but malgache est une pénalité (62e) transformée par Carolus  Andriamahitsinoro sur une faute de Ahmed Mohamed, défenseur soudanais sur lui-même dans la surface de réparation après avoir tenté de reprendre un tir de Njiva bloqué par le Gardien. Mohamed Atahir tente de réduire le score à la 72è. Dans le camp malgache, Faneva  Ima revient à la 83e après une passe décisive de Toavina Rambeloson sur le flanc gauche. 
Les Barea ont pris une très sérieuse option en allant gagner ce match à l’extérieur  face au Soudan sur un score de 3 à 1. « Le plus dure sera l’avenir car  il nous reste encore cinq  matchs à gagner.  Nous demandons toujours le  soutien de notre public. Notre équipe commence à reprendre forme et nous ferons toujours ce qui est possible pour atteindre la phase finale », lance Faneva Ima, explosant de joie après cette victoire.  Une victoire qui mettra la puce  à l’oreille des Lions sénégalais, prochains adversaires des Barea  pour la deuxième journée prévue  19-27 Mars 2018 à Antananarivo. La presse sénégalaise parle déjà de Madagascar comme un sérieux « client ». Une nouvelle désillusion pour ceux qui s’attendaient à une défaite des Barea lors de ce match.
Elias Fanomezantsoa

1 Commentaire

  • Posté par Ramamisoa
    lundi, 12 juin 2017

    Allez les gars, cette fois ci sera la bonne, on est tous derriere vous!!! GASY et FIER DE L ETRE

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff