Publié dans Sport

BasketBall - Fiba 33 - Ankorondrano est prêt pour le sommet national

Publié le mardi, 20 juin 2017

C’est le rendez-vous sportif de l’année des amateurs de basket à Antananarivo. La deuxième édition du championnat national de basket-ball à 3 (Fiba33) réunira à partir de demain pas moins de 80 équipes au Gymnase couvert d’Ankorondrano, Antananarivo.

Les lieux vont vibrer sous l’ambiance du basketball du 22 au 24 juin avec diverses animations au programme. « Outre le championnat national U18 et Open Hommes, nous attendons 96 équipes qui  se partageront leurs joutes sur les terrains extérieurs et à l’intérieur du Gymnase d’Ankorondrano. Chez les moins de 12 ans garçons et open Hommes, elles seront 24 équipes et 12 respectivement en Open dames, tournoi des partenaires et U18. Au total, cinq catégories seront en course. Il faut que tout soit au top le jour J », avancent Pascal Rasaony et Riana Randrianarisoa chargés du basket à trois au sein de la Fédération.   Le tournoi des partenaires va réunir 16 équipes dont Telma, Colis Express, Managing, AGF, PMU, ATTI.mg, Sodi Milk, Star, Studio Das Records, RDJ, Dreamin, Kolo, Ministère de la Jeunesse et des Sports et TAFITA. Les éliminatoires se disputeront les 22 et 23 juin et les phases finales sont programmées le samedi 24 juin, en plus des concours de dunk, tir et lancer franc. Grâce à Telma Madagascar, partenaire numéro 1 de la FMBB, les résultats du championnat national seront suivis dans tout le pays, par le biais de son Backbone national by Telma, mis à disposition pendant toute la compétition. De plus, Telma offrira 500.000 Ariary à l’équipe championne hommes de plus de 18 ans, 400.000 Ariary à la championne Open femmes, 250.000 Ar à celle championne U18. Par ailleurs, les vainqueurs au dunk hommes et tirs à 3 points hommes et dames recevront des Smartphones by Telma.

E.F.

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff