Publié dans Sport

Golf - Mercedes Trophy Régional - Madagascar sur le toit du continent

Publié le lundi, 10 juillet 2017

Un coup de maître. C’est le pari réalisé par les golfeurs malagasy à leur toute première participation au tournoi international de golf à Franckfurt (Allemenagne) au mois de juin dernier. Il s’agit de la compétition initiée par Mercedes et dénommée « Mercedes Trophy » à laquelle Madagascar est associée depuis cette année et ce grâce à la présence de la marque allemande dans la Grande île à travers Socimex.

Une étape de qualification au niveau national a été disputée en deux phases à l’Azura Golf Club de Foulpointe au mois de décembre et avril derniers. A l’issue de ces deux phases éliminatoires, la victoire finale est revenue à Ony Marchand Ramarijaona,  Michel Morizot et Alain Valcarel. Ils ont obtenu ainsi leur billet d’entrée pour la finale continentale regroupant les meilleurs golfeurs amateurs de l’Afrique qui s’est tenue à Franckurt. Là, plus précisément au Frankfurter Golf Club, une cinquantaine de compétiteurs issus de 10 nations se sont mesurés afin de disputer l’unique place pourvue à l’Afrique pour la finale mondiale, hébérgée par la ville de Stuttgart (Allemagne) au mois d’octobre prochain, du 3 au 8.  Avant leur départ pour Frankfurt (Allemagne), les 03 représentants se sont vu remettre, des mains de M. Philippe Touze, Délégué Général de Socimex, chacun une demi-série de club de golf de la marque de leur choix.
Sous les yeux de l’ancien champion du monde, Torsten Giedeon, Ony Marchand et Michel Morizot ont survolé le débât pour arracher à la fin des tours, la victoire finale au nez et à la barbe des autres adversaires du continent.
Un beau succès qui  permet à ces golfeurs de Madagascar de représenter cette fois-ci l’Afrique et non plus la Grande île, à la finale mondiale. Et en attendant Stuttgart, c’est avec fierté que M. Philippe Touze tire un premier bilan satisfaisant de l’année de lancement de la marque Mercedes-Benz par Socimex à Madagascar. Devenu leader sur le segment premium, Socimex, dont le premier véhicule Mercedes-Benz a été livré il y a un an de cela, est décidé à encore donner le « meilleur ».
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidence de la République La crise de confiance étalée au grand jour
  • Affaire Houcine Arfa - « Que le Bianco se saisisse des dénonciations ! »
  • Perception de droit de visa par Ametis - Un détournement de deniers publics
  • Calendrier des élections- Un suspense inquiétant
  • Trafic de personnes vers la Chine - Une fille malgache vendue à 24 millions d’ariary
  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle
  • Voyage en France - Marc Ravalomanana libre comme l’air !
  • Toamasina - Narson Rafidimanana refait surface
  • Investissement en 2018 - Madagascar au fond des abîmes

Editorial

  • Quid du logement !
     Le cyclone tropical Ava frappa durement l’île d’est en ouest et laissa d’importants dégâts. Pertes en vies humaines, destructions des infrastructures de base,  cultures vivrières endommagées et demeures en désolation. En gros, un douloureux bilan.  Le cas hypothétique des habitations humaines nous attire particulièrement l’attention  dans cette colonne. A chaque fois qu’une tempête ou autre débarque, on s’empresse souvent à noter, après avoir constaté les dégâts humains, les ravages des maisons d’habitation. Des milliers de sans abris ne trouvaient où se réfugier. Il faut souligner qu’avec le travail et la nourriture, la demeure humaine ou l’abri fait partie des trois besoins basiques de l’homme. Les indicateurs de base de la pauvreté se concentrent surtout à ces trois éléments incontournables. Domaines où la plupart des dirigeants politiques, inaptes et incompétents, trébuchent. Des écueils où ils ne parviennent jamais à surmonter. La politique du logement n’existe nulle part ailleurs.

A bout portant

AutoDiff