Publié dans Sport

Football - Barea de Madagascar - Eventuels matchs amicaux contre le Cap-Vert et le Centrafrique en vue

Publié le jeudi, 27 juillet 2017

Madagascar qui a bien débuté les éliminatoires de la Can 2019 peut désormais caresser l’espoir d’y participer. Avec 24 équipes au lieu de 16, les chances sont désormais supérieures pour les Barea de Madagascar, dirigés par le coach français Nicolas Dupuis. Madagascar n'a jamais pris part à une phase finale de la Can. Obtenir la qualification pour la phase de poule est déjà un succès. Effectivement, après avoir passé le tour préliminaire avec deux succès face à São Tomé, les joueurs malgaches ont remporté leur première victoire lors de la première journée des éliminatoires de la Can 2019 face au Soudan (3-1), qui plus est, à l’extérieur. De quoi se donner un élan important avant la prochaine rencontre à domicile en mars 2018 face à l’ogre du groupe A, le Sénégal.

Nicolas Dupuis veut bien entamer ce match contre le Sénégal et il compte sur le retour de Lalaina Nomenjanahary, très longtemps en délicatesse avec la fédération. Et Bolida pourrait être présent lors des deux prochains matchs amicaux de Madagascar à l’automne prochain  contre le Cap-Vert et le Centrafrique. Anicet Abel, qui évolue au Ludogorets Razgrad en Bulgarie, et Ibrahim Samuel Amada de l’Es Sétif en Algérie sont aussi des joueurs-cadres. L’entraineur des Barea veut convaincre  plus de binationaux pour grossir les rangs de la sélection. « La Can à 24, c’est un rêve », nous disait Nicolas Dupuis avant de connaître la décision de la Confédération africaine de football. « Deux qualifiés par poule, cela peut nous ouvrir des portes. C’est aussi la possibilité de développer le football en Afrique. Quand on sait que l’on peut se qualifier, on travaille encore plus. Tout le monde se donne les moyens d’y arriver. Pour nous, être dans la poule du Sénégal, c’était catastrophique avec un seul qualifié ». Avec cette nouvelle formule de la Can, d’autres joueurs pourraient avoir envie de grossir les rangs de la sélection malgache. Il peut en tout cas toujours compter sur son attaquant vedette, Faneva Andriatsima. Jérôme Mombris du Gazélec Ajaccio qui est en contact avancé avec le coach pourrait rejoindre très prochainement la bande.
Recueillis par E.F.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff