Publié dans Sport

Rugby – Ligue Analamanga - Le Malagasy Rugby retire toutes les licences des clubs

Publié le vendredi, 28 juillet 2017

Coup de tonnerre. « La Fédération Malagasy de rugby a retiré toutes les  licences distribuées aux dirigeants de clubs qui ont disputé les rencontres organisées par la ligue Analamanga le dimanche 23 juillet dernier. Et la fédération prévient toute tentative d’utiliser encore ces licences ». Telle est la sanction pour ces clubs annoncée par Marcel Rakotomalala, le président du Malagasy Rugby (MR), hier, lors d’un point de presse qui s’est tenu au siège de la Fédération à Ankorondrano.

« Non seulement, le match organisé par l’instance régionale n’a pas eu l’aval de la Fédération, instance suprême qui autorise toutes rencontres de rugby organisées à Madagascar, mais le nom de la fédération n’a pas été mentionné dans l’entête de l’affiche. Autrement dit, la ligue Analamanga vient de résilier son affiliation au sein de la fédération et c’est idem pour tous les clubs qui l’ont rejointe durant ce tournoi », explique le président. Ces clubs ont été déjà avertis par la Fédération dans une lettre, avant le jour du match, de ne pas participer à toutes rencontres organisées par la ligue Analamanga. Il est à noter que cette sanction concerne, le club Uas Cheminot, le 3FB, le Tam Anosibe, le TFA, le Matadore A Anosipatrana, XV Family, TFMA, IRC.
La ligue a déjà annoncé que le top20 a été adopté pourtant, aucune lettre officielle qui confirme cela n’est jamais parvenue entre les mains de la fédération.
« Le président de la ligue Analamanga a fait semblant d’accepter cette formule pour éviter les sanctions, car il a été convoqué en Conseil de discipline. Nous avons fait tomber une sanction sportive malgré le comportement portant atteinte à la sécurité publique  et désobéissance civile pour avoir interrompu un tournoi autorisé par l’instance nationale le 21 mai au stade Makis qui est d’autant plus un acte criminel. Mais nous avons décidé de laver notre linge sale loin des regards du public », résume le numéro un du rugby.
Le ministère de  la Jeunesse et des sports a été avisé de cette sanction mais aucune réaction de la part de celui-ci. Effectivement, le MR a décidé de prendre les mesures par rapport au statut et les droits qui reviennent au comité exécutif. La ligue Analamanga n’a pas de comité exécutif et le Malagasy rugby a constitué un comité Ad hoc pour éviter une saison blanche.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo
  • Sefafi - « Une période électorale de tous les dangers »
  • Constats sur la Première dame - Des parlementaires défendent leur patronne…
  • Forum de Dakhla - Hajo Andrianainarivelo représente Madagascar

La Une

Editorial

  • L'ingérable
    La Grande île échapperait-elle à tout contrôle ? Les dirigeants, maîtres de ce régime, ne parviendraient-ils pas à maîtriser la gestion des affaires nationales ? Tout porte à croire que le pays est sens dessus dessous ! Une cacophonie d'indiscipline et de cafouillage où tout semble, apparemment, permis.

A bout portant

AutoDiff