Publié dans Sport

Infrastructures - Stade de Barikadimy - La pelouse synthétique bientôt

Publié le mercredi, 13 avril 2016

Au mois d’août prochain, Madagascar prendra possession de son troisième terrain synthétique, homologué par la Fifa. Il s’agit de celui du stade de Barikadimy à Toamasina. Le coup d’envoi des travaux a été donné lundi dernier, et cela, grâce une cérémonie fédérale à laquelle le comité exécutif de la Fédération a pris part avec, à sa tête, le président Ahmad.

Entourés à l’occasion par les autorités locales, les membres de la famille du ballon rond malagasy dont la ligue d’Atsinanana se réjouissent de ce don de la Fifa. « Les travaux pour la pose de la pelouse synthétique sont prévus de s’achever à la fin du mois de juillet. En prenant compte des petites finitions, la réception technique se fera au début du mois d’août », révèle le secrétaire général (Sg) de la Fédération

nationale, Stanislas Rakotomalala. D’après celui-ci, la Fifa prend en charge toutes les dépenses nécessaires à l’obtention de la pelouse synthétique, de l’achat à la pose. « La fédération sollicite l’Etat pour les aménagements du stade, entre autres les tribunes et les vestiaires », avance le numéro « Un » de l’Administration de la Fédération nationale.Une fois terminé, le stade de Barikadimy de Toamasina est en mesure d’héberger des rencontres internationales officielles comme le stade de Mahamasina et celui de Mahajanga. Pour le stade d’Ampasambazaha de Fianarantsoa, il devra attendre l’homologation de la Fifa mais en attendant, des matchs amicaux internationaux peuvent s’y tenir.

 

Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff