Publié dans Sport

Infrastructures - Stade de Barikadimy - La pelouse synthétique bientôt

Publié le mercredi, 13 avril 2016

Au mois d’août prochain, Madagascar prendra possession de son troisième terrain synthétique, homologué par la Fifa. Il s’agit de celui du stade de Barikadimy à Toamasina. Le coup d’envoi des travaux a été donné lundi dernier, et cela, grâce une cérémonie fédérale à laquelle le comité exécutif de la Fédération a pris part avec, à sa tête, le président Ahmad.

Entourés à l’occasion par les autorités locales, les membres de la famille du ballon rond malagasy dont la ligue d’Atsinanana se réjouissent de ce don de la Fifa. « Les travaux pour la pose de la pelouse synthétique sont prévus de s’achever à la fin du mois de juillet. En prenant compte des petites finitions, la réception technique se fera au début du mois d’août », révèle le secrétaire général (Sg) de la Fédération

nationale, Stanislas Rakotomalala. D’après celui-ci, la Fifa prend en charge toutes les dépenses nécessaires à l’obtention de la pelouse synthétique, de l’achat à la pose. « La fédération sollicite l’Etat pour les aménagements du stade, entre autres les tribunes et les vestiaires », avance le numéro « Un » de l’Administration de la Fédération nationale.Une fois terminé, le stade de Barikadimy de Toamasina est en mesure d’héberger des rencontres internationales officielles comme le stade de Mahamasina et celui de Mahajanga. Pour le stade d’Ampasambazaha de Fianarantsoa, il devra attendre l’homologation de la Fifa mais en attendant, des matchs amicaux internationaux peuvent s’y tenir.

 

Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Affaire Houcine Arfa - Les pénitentiaires demandent la libération de leurs pairs
  • Insécurité - Le propriétaire de « Kalidas » kidnappé en plein jour !
  • Décès de Léon Rajaobelina - La Présidence humiliée !
  • Présidence de la République La crise de confiance étalée au grand jour
  • Affaire Houcine Arfa - « Que le Bianco se saisisse des dénonciations ! »
  • Perception de droit de visa par Ametis - Un détournement de deniers publics
  • Calendrier des élections- Un suspense inquiétant
  • Trafic de personnes vers la Chine - Une fille malgache vendue à 24 millions d’ariary
  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle

Editorial

  • Irrécupérables !
     Pour la énième fois, en début de semaine, les étudiants de l’Université d’Ankatso étaient sortis de leurs gonds. Effectivement, ils s’émancipèrent de leur domaine, l’université, pédagogiquement parlant, pour exprimer publiquement et ouvertement leur vive colère. Il y a eu des échauffourées avec les Forces de l’ordre. En cause, le faux bond du Ministère de tutelle. Rappel des faits, le week-end dernier, à l’issue d’une houleuse réunion entre les représentants, d’une part, du Ministère de l’Enseignement Supérieur (Mesupres) et ceux des étudiants, de l’autre, relative au paiement des bourses, il a été convenu que les responsables du Mesupres afficheront, sans faute, le lundi prochain le calendrier des paiements des bourses. Rendez-vous que les gens du Ministère ont, tout simplement, raté. Et les techniciens du Mesupres se rabattent au cataclysme naturel (Ava) pour se dédouaner.

A bout portant

AutoDiff