Publié dans Sport

Omnisport- Asoimada - Rendez-vous à Toliara du 18 au 28 septembre

Publié le mardi, 05 septembre 2017

C’est confirmé, le comité interministériel vient d’annoncer  hier la tenue du championnat national pour cette année. La ville de Toliara accueillera la 16e édition  du 18 au 28 septembre.  Les représentants de chaque région vont participer aux rencontres sportives des fonctionnaires de tout Madagascar. Le tout sera organisé par le comité interministériel, ce sera  un rendez-vous national des fonctionnaires sportifs.  Une rencontre avec le ministre de la Jeunesse et des Sports(Mjs)  est prévue ce jour pour le partage des tâches du côté organisationnel.


Les membres au sein de l’Asoimada   et du comité interministériel pour les sports interservices publics de Madagascar ont dirigé la réunion hier au centre d’accueil d’Ambohidahy pour annoncer la nouvelle. Ce comité, mis en place par le décret 2017-513, organise les championnats régionaux, le sommet national et surtout l’élection. Dans ce sens, après une rencontre avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, la nouvelle élection du futur président de cette nouvelle association sera jumelée avec le championnat à Toliara. Chaque athlète aura un droit de vote durant cette élection sans exception. « On respecte les dispositions prises par le Gouvernement. On a priorisé l’intérêt supérieur des sportifs fonctionnaires. Des représentants du Mjs veulent exploiter l’association à leur intérêt personnel. Nous remercions le Mjs  pour ses soutiens dans la concrétisation de championnat national et l’élection à Toliara », lance Luciano Razafimahefa, secrétaire général de l’Asoimada.

Les magouilles mises à nu

Les principaux auteurs de ces magouilles ne sont  autres  que les représentants du Mjs. Ils ont abusé  de la confiance du ministre Jean Anicet Andriamosarisoa pour exploiter leur nomination au sein du comité interministériel à leur propre intérêt. Au courant de rien, même de l’élection à Toliara, le ministre Jean Anicet vient de confirmer son aval sur la tenue de l’élection dans la transparence. Et que toutes décisions doivent être collégiales avec les membres et athlètes. Rappelons que 250 membres de l’Asoimada, issus de toutes les directions régionales des institutions publiques ont tenu un assemblée générale extraordinaire le mois d’août dernier et durant laquelle l’assistance a avancé une résolution sur l’élection à Toliara et tous les ministères membres du comité ont signé le procès verbal sauf les présentant du Mjs pour une raison dont personne ne sait jusqu’ici. Soulignons qu’excédé par la pression imposée par la Drjs à Atsimo Andrefana, le comité d’organisation de l’élection à Toliara a déjà jeté l’éponge.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff