Publié dans Sport

Football - Compétitions nationales - Deux clubs en course pour un doublé

Publié le jeudi, 28 septembre 2017

Elgeco Plus (Analamanga) et Rt Jet Mada (Itasy). Ce sont les deux formations qui peuvent encore aspirer à un doublé, championnat national et coupe de Madagascar, cette saison. La première est sortie vainqueur des 1/8 de finale du trophée Telma du week-end dernier devant Black Star Fc (Vatovavy Fitovinany). Elle s’est qualifiée ainsi aux quarts de finale de la coupe de Madagascar tout comme Rt Jet Mada qui a pris le dessus sur Mama Fc Analamanga au tour précédent, 3 à 2. Champion de la ligue Analamanga, Elgeco Plus continue également sa route à la ligue des champions dont l’avant dernière étape pour la poule des As démarre aujourd’hui. La formation d’Analamanga dispute l’une des quatre places en jeu de cette dernière marche vers le titre national à Fianarantsoa. Elle a comme adversaire dans le groupe, Zanak’Ala Fc, Cosfa, Rts Jet Mada, Top Dom et Fc Angele. Les deux premiers de chaque groupe se qualifient à la poule des As qui comme l’année dernière se joue en match aller et retour. L’autre groupe de la ligue des champions dispute son tournoi à Mahajanga. Il est composé de la Cnaps sport, championne de Madagascar en titre, Hzam (Alaotra Mangoro), Ussk (Diana), Varatraza (Sofia), Fc Maeva (Betsiboka) et Ajesaia (Bongolava).


Si auparavant, à ce stade des compétitions, des clubs sont encore en lice sur les deux tableaux des épreuves, ce n’est plus  le cas pour cette année. Il ne reste plus que ces deux clubs et ce faisant suite à l’élimination surprise  des favorites. La Cnaps Sport (Itasy) qui a réalisé le doublé au niveau national l’année dernière a été battue, à la surprise générale, par la modeste formation du Tam Port Berger à la Telma Coupe, 0-1. La seconde formation annoncée comme un sérieux prétendant également à un doublé et passée à la trappe des supposées « petites équipes ». Il s’agit du club de Fosa Juniors de Mahajanga qui n’a pas pu passer le cap du 3e tour de la ligue des champions.
La Cnaps sport et Fosa Juniors n’ont ainsi qu’une compétition sur leur corde pour s’illustrer sur la scène nationale. La ligue des champions pour l’équipe d’Itasy et la coupe de Madagascar pour celle de Mahajanga. Des bêtes blessées qui risquent ainsi de piétiner tout sur leur passage. Un club averti en vaut deux…
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

La Une

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff