Publié dans Sport

Omnisports - Annulation en cascade de compétitions

Publié le jeudi, 05 octobre 2017

L'épidémie de peste est loin d'être maîtrisée à Madagascar. La note du ministre des Sports adressée hier à toutes les fédérations sportives témoigne que le pays est en état d'urgence vis-à-vis de cette maladie. Dans cette missive le ministère a enjoint  les fédérations nationales d'annuler toutes les manifestations sportives en vue.

« Le ministère de la Jeunesse et des Sports en concertation avec le ministère de la Santé et de l'Oms, recommande à toutes les autres associations œuvrant dans le sport, d'annuler jusqu'à nouvel ordre, toutes organisations d'activités sportives de mobilisation et de rassemblement de masse sur le territoire malagasy », lit-on sur cette note. De cette interdiction, les fédérations ou autres organisateurs d'événements n'ont qu'à obtempérer et ce malgré les longs préparatifs et les engagements financiers.
La manche du championnat de Madagascar des rallyes est la première victime de la mesure. Le club Asa Tana et la fédération du sport automobile ont ainsi avisé les compétiteurs et les fans de l'annulation du rallye Shell Helix  programmé pour ce week-end. Bien que la compétition automobile se déroule en plein air et non dans un endroit confiné comme le Palais des sports ou le gymnase, les organisateurs n'ont pas voulu déroger à cette règle. Et dire qu'au Cci Ivato, un événement économique drainant des milliers de personnes se déroule contrairement aux manifestations sportives. Interpellée par les internautes sur cette situation qui frise le deux poids, deux mesures, Rosa Rakotozafy, directrice du sport fédéral au sein du ministère réplique que  « chacun prend ses responsabilités ». Une manière pour l'ancienne championne d'Afrique de renvoyer les patates chaudes aux  responsables des autres ministères qui autorisent encore par le temps qui court les rassemblements de masse.
A part les fans de la vitesse réglementée, ceux de la discipline de base et de la petite balle jaune sont eux aussi privés de compétitions et de surcroît , internationales. Ce qui veut dire que des engagements financiers ont été déjà effectués. Le tournoi Bmoi/ Air France de la semaine prochaine s'incline devant la décision du ministère des Sports ainsi que le marathon international de Tana du samedi 14 octobre. Le report pourrait être envisagé certes mais  les acteurs invités ne seront plus certainement  en mesure de répondre à l'invitation. En tant que  sportifs semi-professionnels, leur calendrier de l'année est calé des mois à l'avance.
L'édition 2017 de ces événements internationaux semble ainsi compromise…
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs
  • Ecole nationale de la magistrature - La Cnidh exige une annulation des examens
  • Andry Rajoelina Pas d’excuses pour Rajaonarimampianina
  • Sefafi - Les caméléons politiques au pilori !
  • Epidémie de peste - Le pire est à venir
  • Team Building gouvernemental - Mahafaly Olivier Solonandrasana tacle Rolly Mercia
  • Agence Malagasy de développement économique - Peu de réalisations concrètes
  • Team building à Mantasoa - Au bord d’un lac artificiel entouré d’énigmes

La Une

Editorial

  • Bravo Mia !
    Mia, la jeune skieuse malagasy, pour sa toute première participation aux Jeux olympiques d’hiver (Joh), a réalisé un exploit inespéré. Lors des deux compétitions de slalom aux Joh de PyeonChang (Corée du Sud), Mialitiana Clerc, de son vrai, qui a représenté Madagascar, terminait les courses dans le top 50. En effet, l’unique représentante de la Grande île, lors du slalom géant finit la compétition au 48è rang sur les 81 participantes avec un chrono de 2mn39 sec. Mia a pu laisser derrière elle certaines grandes de la discipline telles les Hollandaises, l’ Hongroise, la Grecque, l’Albanaise, etc.

A bout portant

AutoDiff