Publié dans Sport

Golf- Championnat de Madagascar - De belles empoignades en vue !

Publié le vendredi, 06 octobre 2017

Acte II. La 2e édition du championnat de Madagascar sent à mille lieux la poudre. Se déroulera pour la seconde année consécutive à l'Azura golf club de Foulpointe du 27 au 29 octobre, la compétition s'avère explosive. Un air de revanche plane en effet sur cette 2e édition dans la mesure où les cibles à abattre sont bel et bien identifiés à savoir, les tenants du titre national. Il s'agit de Luc Ratsimbazafy, chez les hommes, sa femme Hanitra côté Dames, Emmanuel Roalahy chez les pros et Ansermet Noé pour les juniors. A l'exception de ce dernier, parti à l'étranger, les champions en titre répondront présent à Foulpointe pour ce 2e championnat de Madagascar.

Et des combats qui avaient animé les trois jours de compétition de l'année dernière, il est plus que certain qu'ils ne passeront pas des journées tranquilles à ces retrouvailles à Foulpointe.
En effet, les Benjamin Memmi, Djawad Hiridjee et bien d'autres n'admettront plus que la chance d'inscrire leur nom sur le palmarès national leur file pour la seconde fois. Même état d'esprit également pour les sœurs Raveloarison, Riana et Ny Voara, et Ony Marchand qui, lors de la précédente édition, ont livré une lutte sans merci avec  Hanitra Ratsimbazafy avant de s'avouer vaincu. Chez les professionnels, Laza Soa et Jean Bà Ramarozatovo ne se contenteront plus de la 2e et 3e marche du podium final de l'année dernière mais viseront  cette fois-ci la plus haute marche. Les jeux sont ouverts, un champion en titre averti en vaut…quatre.
 « Si on s'aligne sur la grille de départ, c'est pour gagner. Je sais que c'est toujours difficile de conserver le titre mais je vais faire le maximum pour le réaliser », a lancé hier Manitra Ratsimbazafy à l'issue de la présentation officielle du 2e championnat de Madagascar à l'hôtel Ibis Ankorondrano. Même son de cloche également venant de son époux qui préfère jouer la prudence face à des adversaires revanchards. « C'est certain que je vais me battre mais les autres compétiteurs le seront également. Je ne peux rien avancer ni pronostiquer quoi que ce soit autre que la bataille sera rude », analyse Luc Ratsimbazafy.
Une prudence justifiée, non seulement pour les champions en titre mais par les principaux acteurs, du fait que le parcours de l'Azura golf club de Foulpointe a connu entre le premier et le second championnat de Madagascar des améliorations. Ce qui veut tout simplement dire que les repères d'antan ne sont plus de mise. Les acteurs issus des cinq clubs de la Grande île à savoir Andakana, Malaza, Antsirabe, Nosy be et Foulpointe sont presque sur le même pied d'égalité.
Côté jardin, la fédération de golf de Madagascar est soutenue par une pléiade de sponsors et partenaires pour la
réalisation du 2e championnat national. Citons, Air Mauritius, Caltex, Dhl, Huawei, Pirelli comme sponsors officiels, Canal Plus, Comacat, Ct Motors, Socolait, Galana, Sdmo et Sharp sur la liste des partenaires premium.
Une voiture neuve offerte par Ct Motors et un autre gros lot de Comacat Moto primeront le trou en 1 réalisé durant les trois jours de compétition.
Tout un beau monde qui vivra et suivra le sommet national dans le cadre idyllique de Azura golf Resort &Spa de Foulpointe….
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff