Publié dans Sport

Boxe chinoise Lei-Tai – Mondiaux 2017 Et de huit pour Christian Randriamalaza

Publié le lundi, 30 octobre 2017

Une bonne nouvelle pour le sport malgache. Sûrement s’inscrira dans les annales du sport malgache. Sans adversaire à sa taille, le septuple champion du monde en boxe chinoise lei-tai des moins de 75 kg, Jean Christian Randriamalaza a remporté son huitième titre mondial de son histoire lors des championnats du monde du monde unifiés ou WTKA Pro 2017, disputés à Carrera, Italie du 25 au 29 octobre derniers. Le Malgache confirme donc sa suprématie dans sa discipline d’arts martiaux et sport de combat. Ce rendez-vous planétaire, qui a attiré 5000 combattants issus de 107 pays, se clôt en apothéose.

Malgré tout, il a su défendre son statut de favori en parvenant finaliste des deux disciplines, kick Full et de Lei Tai. Chaque combat se disputait en 3 rounds de trois minutes. Trop fort pour ses adversaires, Jean Claude Randriamalaza a mis tous ses adversaires du ring durant les deux finales  K.O technique. Dans la finale de l’épreuve de Lei Tai, il a battu l’Ukrainien kostantinov en 2 minutes 20 secondes de combat de par ko technique. Lors de la finale Kick Full, il a dominé l’Iranien, Santarcangelo seulement en une minute et 50 secondes de combat, toujours de par ko technique. Le Malgache est monté 3 fois sur le podium : Champion du monde Lei Tai -75kg, Champion du monde Kick Full -75kg et Ceinture mondiale.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidence de la République - Démission de Hery Rajaonarimampianina dans dix mois
  • Souffrances de la population malagasy - Le Parlement européen fait mieux que le nôtre
  • Violences policières à Antsakabary - La vidéo remise en mains propres à la Police
  • Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais
  • Propagande présidentielle 2018 - Départ avant l'heure de Hery Rajaonarimampianina
  • Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi
  • Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt
  • Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !
  • Critiques tous azimuts - Le pouvoir Rajaonarimampianina se fait tirer les oreilles
  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres

La Une

Editorial

  • Nuisible réseau
    Contre-productif. Le réseau de la filière « riz » va à l’encontre de la saine production de cet aliment de base des 24 millions de Malagasy dans le pays. Au lieu de jouer le rôle de levier à la croissance, il fait obstacle. La population souffre, de manière chronique, de l’insuffisance de ce produit vital pour la consommation quotidienne. Le « kapoaka » ou le kilo s’achète à prix d’or sur le marché.

A bout portant

AutoDiff