Publié dans Sport

Boxe chinoise Lei-Tai – Mondiaux 2017 Et de huit pour Christian Randriamalaza

Publié le lundi, 30 octobre 2017

Une bonne nouvelle pour le sport malgache. Sûrement s’inscrira dans les annales du sport malgache. Sans adversaire à sa taille, le septuple champion du monde en boxe chinoise lei-tai des moins de 75 kg, Jean Christian Randriamalaza a remporté son huitième titre mondial de son histoire lors des championnats du monde du monde unifiés ou WTKA Pro 2017, disputés à Carrera, Italie du 25 au 29 octobre derniers. Le Malgache confirme donc sa suprématie dans sa discipline d’arts martiaux et sport de combat. Ce rendez-vous planétaire, qui a attiré 5000 combattants issus de 107 pays, se clôt en apothéose.

Malgré tout, il a su défendre son statut de favori en parvenant finaliste des deux disciplines, kick Full et de Lei Tai. Chaque combat se disputait en 3 rounds de trois minutes. Trop fort pour ses adversaires, Jean Claude Randriamalaza a mis tous ses adversaires du ring durant les deux finales  K.O technique. Dans la finale de l’épreuve de Lei Tai, il a battu l’Ukrainien kostantinov en 2 minutes 20 secondes de combat de par ko technique. Lors de la finale Kick Full, il a dominé l’Iranien, Santarcangelo seulement en une minute et 50 secondes de combat, toujours de par ko technique. Le Malgache est monté 3 fois sur le podium : Champion du monde Lei Tai -75kg, Champion du monde Kick Full -75kg et Ceinture mondiale.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff