Publié dans Sport

Thb Ligue des champions - La Cnaps Ok, Elgeco Plus Ko

Publié le dimanche, 12 novembre 2017

Le parfum de la Coupe a des effluves amers. L'ivresse a vite viré à la gueule de bois. Que leur prestation, moyenne, les renvoie finalement au rôle de figurants. Que l'injustice est encore plus douloureuse quand elle frappe les plus faibles. La Cnaps Sport Itasy a remporté son sixième titre consécutif hier en battant (1-0) l’Elgeco Plus Analamanga lors de la dernière journée de la poule des As, Thb Ligue des champions  au stade synthétique d’Ampasambazaha.  Il a fallu un match nul pour les caissiers pour remporter le titre. Et ils l’ont eu. C’est un penalty sur une main indiscutable  de Johnny, le défenseur central d’Elgeco Plus, dans la surface de réparation à la 31e qui a fauché le dernier espoir de l’équipe. Par ailleurs, il a fallu un écart de 3 buts pour permettre aux protégés d’Oelison Rafanomezantsoa dit Careca pour prendre sa revanche face à la Cnaps.

 

Match inachevé

Du coup, il n'y a pas de consolation possible pour les «petits» perdants. Englués dans le sentiment d'être passés très près du paradis rond, l’Elgeco Plus n’a rien trouvé de mieux que d’interrompre le match à la 82e minute. La raison, son gardien de but, Eddy Bastia n’a plus de visibilité des ballons alors que leur remplacement est déjà terminé. Décision finale de l’arbitre, il a sifflé la fin du match. Victoire de la Cnaps Sport. C’est à la deuxième finale que les deux équipes s’opposaient durant les deux saisons consécutives et l’Elgeco Plus n’a  pas eu sa revanche.  Par contre, la Cnaps Sport a tout raflé, du titre aux palmarès, ses deux attaquants, Lalaina  élu meilleur joueur et Niasexe meilleur buteur (15 buts) ont bien garni l’escarcelle des caissiers. Sans parler du titre de meilleur entraineur attribué à Tipet Andriambolonana. Signalons que   l’Elgeco Plus a refusé  de recevoir les médailles . Un manque manifeste de fairplay de l’équipe championne d’Analamanga.  Dans l’autre match, le Cosfa a battu le Hzam (2-0) et termine troisième du classement général. 

Elias Fanomezantsoa

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana

La Une

Editorial

  • Indétrônable
    Le « duel » mettant aux prises les deux finalistes pour le second tour du 19 décembre 2018 montra une nette avance en faveur du jeune et perspicace leader de la Révolution Orange portant le dossard n° 13. Apparemment, Andry Nirina Rajoelina (ANR) gardait jalousement son poste de pole position vis-à-vis de son « éternel adversaire », Marc Ravalomanana du numéro 25. Le premier débat télévisé de deux heures et demie, à l’intention des deux candidats admis au deuxième tour et organisé par la chaîne nationale publique TVM se déroulait ce dimanche dernier dans une ambiance de pugilat quelque peu ...déséquilibré.  Durant toute la séance du débat, le poulain du TGV/MAPAR ne se sentait, à aucun moment, déséquilibré nonobstant le comportement parfois provocateur de l’autre appuyé par lui des partisans qui ne se gênaient pas à des scènes de provocations. Au contraire, loin d’être perturbé, il (ANR) perce.

A bout portant

AutoDiff