Publié dans Sport

Basketball N1A Hommes et Dames - Confirmation des favoris

Publié le mardi, 05 décembre 2017

Après une journée de repos bien méritée, les championnats nationaux de basketball N1A hommes et Dames, sous l’égide de la Fédération malagasy de basketball et en partenariat avec Telma, ont retrouvé leurs droits au Palais des sports de Mahamasina. La hiérarchie est toujours respectée. Les grandes équipes passent à la vitesse supérieure et mènent en haut du classement provisoire.

A l’issue de la journée d’hier, la liste des favoris pour le carré final commence à se dessiner. Cosfa n’a pas fait de cadeau au Sebam Boeny en dominant son adversaire 96-66 au score final à l’issue d’un match pas très équilibré chez les Hommes. La grande surprise de la journée d’hier était la chute de l’Ascb Boeny, finaliste de la manche aller, qui s’est inclinée devant l’Ascut Atsinanana de nouveau en force (61-68) lors d’un match âprement disputé. Dans un autre match, le challenger Analamanga semble en mode veilleuse, car cette équipe a encaissé son énième défaite devant son confrère du Mb2all (64-88). Le match clou de la journée d’hier était les retrouvailles entre Gnbc Vakinankaratra et le tenant du titre le Sbbc Boeny. Ce sont les bérets noirs qui s’en étaient sortis vainqueurs.
Chez les Dames, Fandrefiala Analamanga écrase tout sur son passage. Les protégées de Cyrille Rasoloarijaona ont de nouveau atteint la barre des 100 points, en écrasant son adversaire du BC Est Atsimo Andrefana sur un score fleuve (119-39). Le Mb2all Analamanga a été dompté par le prétendant au titre Sbbc Boeny sur 6 points de différence (56-62) tandis que le Jea Vakinankaratra était en roue libre devant Asa Analamanga (97-47). Dans la gent féminine, Fandrefiala, Sbbc Boeny, Mb2all, Tamifa Amoron’i Mania sont les favoris. Ce dernier a battu l’Ase Haute Matsiatra (74-42). Chez les Hommes, les quatuors sont formés par le Sbbc, Ascb Boeny, Cosfa Analamanga et l’Ascut Atsinanana.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff