Publié dans Sport

Football – Super - Coupe Telma Les dates de report connues

Publié le mercredi, 06 décembre 2017

A l’issue de la réunion des membres du Comité Exécutif de la Fédération malagasy de football, les dates de report des matches sont connues. Initialement prévu ce dimanche 10 décembre (aller) à Mahajanga et le 20 janvier (retour) à Vontovorona, les matchs opposant CNaPS Sport Itasy et Fosa Juniors Fc Boeny, comptant pour la Super Coupe Telma de Madagascar, ont été reportés. Pour cause, les majungais ont demandé, d’un côté, ce report pour un souci logistique au sein de l’équipe, selon les sources et de l’autre, la date du match aller coïncide avec la date d’élection des ligues, et la fédération était plus que favorable à cette demande de report.

Ainsi il a été décidé dans la soirée du mardi 05 décembre par le Comité Exécutif que le match aller se déroulera le 14 janvier 2018 au stade Alexandre Rabemananjara et celui retour est prévue pour  le 20 ou 21 janvier au Complexe Sportif et culturel de la CNaPS à Vontovorona, Antanananarivo. Rappelons que la Super Coupe Telma est sous l’égide de la Fédération Malagasy de Football et Telma Madagascar, premier partenaire du football malgache. La finale de la Super coupe opposera les deux équipes qui représenteront le pays dans les campagnes africaines. Il s’agit de l’équipe championne de Madagascar, la CNaPS Sport Itasy, vainqueur du THB Ligue des Champions et de Fosa Juniors FC, gagnant de la Coupe Telma. Une rencontre qui sent la poudre car depuis la finale de la coupe nationale, les deux équipes ont déjà entamé chacune de leur côté leur préparation. Ce match servira aussi de préparation pour les deux formations malgaches avant la Compétition africaine. Notons que la CNaPS Sport Itasy n’est pas novice dans cette course, quant au Fosa Juniors, c’est une équipe ambitieuse à sa première participation.

Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidence de la République La crise de confiance étalée au grand jour
  • Affaire Houcine Arfa - « Que le Bianco se saisisse des dénonciations ! »
  • Perception de droit de visa par Ametis - Un détournement de deniers publics
  • Calendrier des élections- Un suspense inquiétant
  • Trafic de personnes vers la Chine - Une fille malgache vendue à 24 millions d’ariary
  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle
  • Voyage en France - Marc Ravalomanana libre comme l’air !
  • Toamasina - Narson Rafidimanana refait surface
  • Investissement en 2018 - Madagascar au fond des abîmes

Editorial

  • Quid du logement !
     Le cyclone tropical Ava frappa durement l’île d’est en ouest et laissa d’importants dégâts. Pertes en vies humaines, destructions des infrastructures de base,  cultures vivrières endommagées et demeures en désolation. En gros, un douloureux bilan.  Le cas hypothétique des habitations humaines nous attire particulièrement l’attention  dans cette colonne. A chaque fois qu’une tempête ou autre débarque, on s’empresse souvent à noter, après avoir constaté les dégâts humains, les ravages des maisons d’habitation. Des milliers de sans abris ne trouvaient où se réfugier. Il faut souligner qu’avec le travail et la nourriture, la demeure humaine ou l’abri fait partie des trois besoins basiques de l’homme. Les indicateurs de base de la pauvreté se concentrent surtout à ces trois éléments incontournables. Domaines où la plupart des dirigeants politiques, inaptes et incompétents, trébuchent. Des écueils où ils ne parviennent jamais à surmonter. La politique du logement n’existe nulle part ailleurs.

A bout portant

AutoDiff