Publié dans Sport

Football - Super Telma coupe - Victoire de la Cnaps Sport

Publié le dimanche, 21 janvier 2018

La razzia continue pour la Cnaps Sport Itasy. Les joueurs de Typet Andriambololona enfoncent un peu plus les Fosa Juniors Fc Boeny et s’offrent une nouvelle victoire pour la Super Telma coupe de Madagascar (1-0) ce samedi  20 janvier au Complexe sportif de Vontovorona. Grâce à leur 3e titre de la saison et leur 3e super coupe (2010 ,2013) , les caissiers viennent de recevoir les 2 millions d’ariary offerts par  le sponsor, Telma Madagascar, l’opérateur mobile et internet, ce samedi. 

 

Après le match nul (0-0) du match aller à Mahajanga il y a une semaine, les caissiers, face aux Fosa, ont confirmé leur supériorité sur leur pelouse grâce à un superbe coup de tête de Lucien Kassimo alias «  Foroche », sur une passe décisive de Rija Rasoanaivo, homme du match, à la 34eme. 

Et à la vue de la classe d'écart entre les deux formations sur les deux matches, on se dit que cette double confrontation d'avant campagne africaine pourrait bien être annonciatrice du rapport de force de l'exercice à venir.   Alignés en 4-1-4-1 les Fosa, méconnaissables, ont du mal à finaliser malgré leur nette domination sur le terrain.  Les  charnières de la Cnaps étaient toujours  bien présentes pour renvoyer ses attaquants en contre attaque. Malgré l’expulsion de  leur milieu défensif (Tojo) à la 65e et le coup d’arbitrage, Foroche et Francis attaquants de la Cnaps ont  brillé en marquant  des  buts. Les deux équipes n’ont pas eu le temps de tester les nouveaux renforts que dans les 20 dernières minutes mais plus rien n’a changé au score. 

Les deux équipes auront encore une quinzaine de jours avant de recevoir la ligue des champions de la Caf le 10 février à domicile et les Fosa  Juniors Fc défieront l’Afc  Léopards de Kenya à Nairobi le même jour.  « Notre objectif est de faire mieux que l’année dernière. Autrement dit, aller le plus loin possible dans cette campagne africaine. A part les quelques blessés, tout le monde attend de pied ferme l’arrivée des Ougandais », ambitionne Andoniaina Rakotondrazaka capitaine de la Cnaps Sport. « Nous avons encore deux semaines pour faire les rectificatifs, comme vous le constatez, nos deux attaquants, Francis et  Lucien ne sont pas encore au top de leur forme, car ils viennent de rejoindre le regroupement il y a seulement deux semaines. Donc, nous allons faire tout notre possible pour faire revenir leur niveau ou même plus », relate Type Andriambololona. 

Quant aux Fosa, Andriamirado Haroasina alias Dax, membre de l’équipe nationale place la barre très haute.  Il assure que  son équipe jouera le jeu face à l’Afc Léopards, ne serait- ce que pour l’honneur du pays. « Cette fois-ci, nous allons défendre les couleurs de Madagascar mais non plus de notre région. C’est l’honneur du pays qui est en jeu.  Effectivement, chaque joueur de Fosa vendra cher sa peau », avance la capitaine des Oranges.

Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar
  • Mbola Rajaonah, le pestiféré - Sur les traces de Claudine Razaimamonjy
  • Trafic de bois précieux au Vakinankaratra - Deux femmes proches de Rajaonarimampianina dans le coup

La Une

Editorial

  • HVM, que reste-t-il ?
    Alors que toutes les formations politiques, du moins celles dignes de leur stature, resserrent les rangs pour affronter la course en vue de la magistrature suprême, le parti du Président démissionnaire Hery Rajaonarimampianina s’effrite. Le parti au pouvoir va en ordre dispersé.  Les démissions se succèdent. Une défection cache une autre ! A ce rythme, le parti présidentiel, une formation politique, sûre de sa puissance, à  l’époque, et qui défiait avec un certain orgueil et d’une fierté, mal placée, les autres serait d’ici peu une carcasse d’ossements, sans âme, ni corps,  l’ombre de lui-même ! Les « départs définitifs » se poursuivent. Et la liste n’est pas exhaustive !

A bout portant

AutoDiff