Publié dans Sport

Jeux olympiques d’hiver - Mialitiana Clerc, la seule athlète malagasy à Pyeongchang

Publié le mercredi, 07 février 2018

Jour J-2 de l’ouverture des  Jeux de Pyeongchang en Corée du Sud.  Mialitiana Clerc sera la seule athlète malagasy en lice à cet évenement sportif qui aura lieu du 9 au 25 février. 12ans après les Jeux olympiques de Turin, Madagascar revient dans la compétition grâce à Mialitiana Clerc.  Et pas avec un wild-card mais elle a bien mérité sa participation en allant décrocher sa qualification de ses propres efforts  bien des mois avant l’ouverture des Jeux.

Evoluant en Genève, elle décide d’endosser le maillot de l’équipe nationale à cette olympiade d’hiver. Malgré une bonne intégration dans son pays d'adoption qu'est la France, elle a décidé de porter les couleurs malagasy.  Elle sera ainsi le porte-drapeau de la délégation malagasy lors du traditionnel défilé, ce vendredi au stade olympique de PyeongChang. Elle entrera en lice le 12 février avec le slalom géant et le 14 février avec le slalom spécial. 
Douze ans plus tard après 2006 à Turin, Madagascar renoue avec les Jeux olympiques d’hiver. Ainsi, la Grande île sera bel et bien représentée dans deux jours. Cela grâce à la jeune Mialitiana Clerc qui n’a que 16 ans seulement, mais qui a décroché sa qualification. Elle sera en action le 12 février.  Elle fera la fierté de tout un pays.
« Je suis très content de savoir que la Grande île est présente aux Jeux. Vous êtes les bienvenus à Pyeongchang. Le peuple coréen encouragera la délégation malagasy sur place », a déclaré le premier ambassadeur de la République de Corée à Madagascar, Lim Sang Woo, hier lors de sa rencontre avec la presse à l’hôtel Le Louvre Antaninarenina.
Ces jeux de 2018 seront également historiques car ils démontreront la valeur du sport en tant que vecteur de réconciliation. Et d’ajouter
« C’est une édition pour la réconciliation entre les deux Corées où, nous alignerons une équipe ensemble dans plusieurs disciplines. Ainsi la Corée du Sud et la Corée du Nord vont marcher ensemble avec un drapeau unique. Le souhait des peuples coréens est qu’un jour il n’y aura plus de Corée du Sud et Corée du Nord mais une Corée unique », a-t-il poursuivi.  Notre interlocuteur a conclu qu’une relation étroite se tisse entre Madagascar et la Corée du Sud. Ce lien s’est renforcé dans le domaine du sport mais beaucoup de projets pourront se réaliser aussi bien dans le domaine économique que social. « C’est la raison de l’existence de l’ambassade de Corée dans le pays depuis 2ans », explique Lim Sang Woo.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

La Une

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff