Publié dans Sport

Football-Coupe de la Caf - Un adversaire de taille pour la Cnaps Sport

Publié le vendredi, 09 février 2018

La Cnaps Sport de Madagascar affrontera le Fc Kampala Capital City Authority Football Club (Fc Kcca) de l’Ouganda ce samedi 10 février à 14h sur la pelouse synthétique du complexe sportif et culturel de la Cnaps à Vontovorona.  L’année dernière, les caissiers ont été éliminés au deuxième tour de la phase éliminatoire mais ils ont, tout même, montré cette saison qu’ils peuvent faire un retour dans la compétition, avec la ferme intention d’aller le plus loin possible. 

La formation de Typet Andriambololona, coach de l’équipe semble déjà prête pour attaquer cette première manche sur sa pelouse face à un adversaire de taille. Car, les Ougandais ont déjà foulé le sol malagasy depuis hier avec une forte délégation composée de 32 membres et 21 joueurs.  L’année dernière, le Fc Kcca a évolué dans la coupe et a été éliminé dans la phase de groupe.  Les visiteurs ont déjà annoncé leurs intentions de rentrer chez eux avec un résultat positif.
« Ces joueurs ont travaillé d'arrache-pied cette compétition et ils méritent de jouer à cette grande étape. Ils ont prouvé qu'ils sont prêts pour l'occasion et je vais leur donner leur chance et de montrer ce qu'ils peuvent faire », avance Mike Mutebi, le coach de l’équipe.  Et d’ajouter que « J'ai des  jeunes joueurs assoiffés  de victoire et qui sont prêts à aller plus loin et je suis sûr qu'ils saisiront l'opportunité à deux mains. Jumelée avec  l'expérience des joueurs seniors, cette équipe a tout ce qu'il faut pour aller le plus loin ».
Pour cette année, l’équipe quintuple championne de Madagascar a adopté une nouvelle stratégie, travailler dans l’ombre loin des regards indiscrets des médias. Une stratégie, espérons-le,  qui va porter  un résultat positif et qui permettra à l’équipe de franchir la deuxième phase. Le match retour entre les deux équipes se jouera le 20 février à Kampala.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance
  • Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !
  • Rencontre avec les Tananariviens - Manifestation des députés Tim -Mapar maintenue
  • Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire
  • Conjoncture politique - Prédiction d’une semaine… « révolutionnaire » !
  • Ihanta Randriamandranto - « Non à l’anarchie, remettons de la discipline »
  • Rapport des députés du TIM et du MAPAR - Rendez-vous avec les Tananariviens ce samedi à l’Hôtel de ville
  • De Mahajanga à Vohipeno - Week-end noir de Hery Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Le mensonge d’Etat
    Richard Yung, sénateur français de « la république en marche », de passage au pays, déclarait à l’issue d’une interview qu’il avait accordée à un quotidien de la place que « la France n’a pas de candidat ». Une déclaration qui laissait évasifs et perplexes les analystes des relations existant entre la France et l’Afrique les cinquante dernières années. Certains même la qualifient de dilatoire. En fait, Mr Yung corrobore ce que le nouveau locataire de l’Elysée, Emmanuel Macron, annonçait devant les étudiants burkinabé à Ouagadougou le 28 novembre 2017 selon lequel « qu’il n’y avait pas de politique africaine de la France ».

A bout portant

AutoDiff