Publié dans Sport

Omnisport - sport d’entretien des Fonctionnaires - « John Love » prend les commandes

Publié le jeudi, 01 mars 2018

Comme il fallait s’y attendre, Jean Aimée Botosera Andrianarison présidera l’association du sport d’Entretien des Fonctionnaires pour les prochaines années. Il  a été élu par les représentants des sportifs de chaque ministère avec 79 voix, hier, lors d’une élection organisée par le Cisef (Comité Interministériel du Sport d’entretien des Fonctionnaires). Le nouveau président s’attachera à revaloriser l’association.

« Notre priorité est de relancer toute compétition, de mettre l’association à la place qu’elle mérite et de la réserver exclusivement  pour les vrais fonctionnaires. Nous devrons aussi corriger les erreurs du passées et diriger l’association dans la transparence totale que ce soit en matière de gestion ou de compétition. Dans cette optique, nous solliciterons des experts pour collaborer avec nous », promet le nouveau président après son élection. Et d’ajouter que sa nouvelle équipe est ouverte à tous les fonctionnaires.
Pour le coordonnateur du Cisef, Paolo Emilio Raholinarivo Solonavalona, « j’ai sollicité le nouveau président de collaborer avec ses adversaires de vote et de tout faire pour qu’il n’y ait plus de problème au sein de l’association. Et qu’aucun autre individu n’utilise le nom de l’association pour organiser des sports au nom de l’association », lance-t-il.
Le scrutin a eu lieu à l’ANS Ampefiloha qui a vu la participation de tous les représentants des départements ministériels et institutions de l’Etat. 106 électeurs ont voté sur les 116 inscrits issus des 32 départements ministèriels, 5 institutions à savoir, la  Présidence de la République, la primature, l’Assemblée Nationale, le Senta et le CENi ainsi que les 50 collèges des techniciens. Quatre candidats  ont postulé pour le poste. Il  s’agit de Marie Jimy Mamy Rahaga issue du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), de Jean Aimée Botosera Randrianarison du ministère de la Santé (MS), de Mahefatiana Philibert Rasolomandimby du ministère de l’Education nationale (MEN), de Naly Cindy Mireille du Ministère de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures (MEEH). Cette dernière a remporté 26 voix tandis que les deux autres candidats ont remporté respectivement 3 et une voix. Malgré la demande  de quelques ministères pour le report de cette élection, tout s’est bien déroulé sans le moindre incident. Au contraire, tous les représentants des ces ministères étaient bien présents pour y participer.  Tout a été assisté par les représentants du MJS garant du texte.
D’après le directeur du Sport pour tous, Falimanana Julien Juste  Angelo, « l’objectif principal est de reconsidérer l’association, le ministère a assisté le Cisef en tant que garant de la transparence de l’élection.  En ce qui concerne le nom de cette nouvelle association, c’est une assemblée générale que le nouveau président devra tenir le plus vite possible pour adopter un nouveau règlement intérieur et un statut ainsi que de décider un nouveau nom de l’association ».
Notons que la nouvelle équipe a déjà annoncé que le championnat national aura lieu cette année à Antsiranana.
E.F.

1 Commentaire

  • Posté par JosephBresk
    lundi, 12 mars 2018

    Superb material. Thank you.

    generic cialis 20mg review generic cialis cialis preise ungarn generic cialis

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff