Publié dans Sport

Football- Confédération Africaine - Nathalie Rabe à la tête de la communication

Publié le jeudi, 08 mars 2018

A la veille de la célébration de la journée internationale de la femme, la confédération africaine de football (Caf) et son président Ahmad ont frappé un beau coup qui entre à jamais dans l’histoire de l’instance dirigeante et également du football malagasy. En effet, pour la première fois, une femme a été désignée à la tête de la direction de la communication de la Caf , en l’occurrence la Malagasy Nathalie Rabe. Membre du comité exécutif de la fédération nationale, elle était avec Patricia Rajeriarison les premières descendantes d’Eve à intégrer, d’une façon permanente, la direction du football malagasy. Ces amazones dans leurs commissions respectives, communication et marketing pour Nathalie Rabe, et football féminin pour Patricia Rajeriarison, ont donné satisfaction à leurs collaborateurs, notamment le président de la fédération de l’époque Ahmad.

Celui-ci leur a proposé pour faire partie des commissions existantes de la Caf du temps de Issa Hayatou.Nathalie Rabe dans son domaine de prédilection a su se faire remarquer par son professionnalisme et son abnégation. Les services de la directrice de l’agence de communication Novocom sont toujours sollicités par la Caf à chaque grand évènement entre autres, la Coupe d’Afrique des Nations (Can) et le Championnat d’Afrique des Nations (Chan). Il en est de même pour le Cosafa (association des fédérations de l’Afrique australe) qui a fait de Nathalie Rabe un des responsables de la communication de ces compétitions.Depuis lundi, l’ancienne ministre de la communication du gouvernement de transition a été désignée directrice de la communication de la Caf. Une haute fonction qui l’oblige à quitter dans un futur proche son pays et déposer ses bagages en Egypte où se trouve le siège de la Caf. Nathalie Rabe succède à ce poste le Camerounais Junior Biyam.Cette nomination de Nathalie Rabe s’est effectuée durant le symposium du football féminin de la Caf à Marrakech (Maroc) où Ahmad a fait également l’éloge d’une autre femme africaine, l’athlète la plus titrée du monde. Celle-ci n’est autre que Nawal El Moutawakil, première médaillée d’or  olympique du 400 m haies lors de l’introduction de cette épreuve aux J.O de Los Angeles en 1984. C’est elle qui a d’ailleurs présidé les travaux de ce symposium.
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres
  • Trafic de bois de rose - Arrestation spectaculaire d’Eddy Maminirina
  • Président Andry Rajoelina - « La JIRAMA autorisée à importer directement du fuel lourd »
  • Gendarmerie nationale - Haro sur la corruption et les abus

La Une

Editorial

  • Impunité zéro
    De grosses têtes tombent, du moins commencent à tomber. De gros bonnets ou de gros poissons se font coincés dans le filet des limiers. Le temps de l’impunité est révolu. Finie l’époque où seuls les menus fretins payèrent les pots cassés. Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, lors de son discours d’investiture déclarait qu’il va mener une bataille sans merci et sans pitié contre la corruption, le pillage des richesses naturelles, souvent endémiques, toutes formes d’exactions frauduleuses, les détournements de deniers publics et le gaspillage du Trésor public, etc. Il déclenchera également la lutte intransigeante contre l’insécurité. Dans la foulée, notre jeune et courageux Chef d’Etat prendra aussi des mesures urgentes afin de soulager, à long terme, le malheur de son peuple. Et pour couronner le tout, Rajoelina  s’engagea  à éradiquer, dans tout le pays, toutes les formes d’impunité. Le régime IEM tranche avec tous ses prédécesseurs  dans…

A bout portant

AutoDiff