Publié dans Sport

Football-Ligue Analamanga - Fosa Jr Tana prend les commandes

Publié le lundi, 12 mars 2018

Les nouveaux venus lancent un avertissement à leurs adversaires. Après quatre journées de compétition, la différence commence à se faire sentir entre les équipes en compétition au championnat d’Analamanga de football Ligue 1.  Pourtant, il n’y a pas de grand chamboulement en tête. Selon la logique, les deux équipes qui ont le plus investi dans le recrutement des nouveaux joueurs prennent la tête du classement.

Fosa Jr Tana se trouve sur le fauteuil de leader au classement provisoire, à l’issue de la quatrième journée disputée mercredi dernier. Le nouvel arrivant  de la première division ne compte pas faire de la figuration dans le championnat.  Actuellement,  Fosa juniors mène la danse devant l’As Adema avec 10 points sur son compteur et un résultat prometteur de 3 victoires et un match nul sur quatre sorties.  Si les deux équipes sus-citées ont engrangé trois victoires consécutives durant les trois journées, la défaite de l’équipe de l’aéroport (0-1) face à Tana Formation était favorable au Fosa Jr, qui a arraché le nul d’un but partout devant son éternel rival, la CNaPS Sport Analamanga lors de la quatrième journée.  Les caissiers  se trouvent à la cinquième position après avoir enregistré une victoire, une défaite et deux nuls avec 5 points à son compteur.
Uscafoot du coach Raniry complète le podium provisoire après deux victoires et deux nuls (8 points). L’équipe de la commune a été tenue en échec par le Mi20, la lanterne rouge (1-1) ce mercredi à Carion.  La finaliste de la Coupe Telma de Madagascar, le Cosfa, se trouve désormais dans la zone de relégation avec Mi20 en se plaçant à la 9ème position après deux défaites et deux nuls à la compétition. Les militaires ont été tenus en échec  (2-2) par leurs frères d’armes, les policiers du CosPN, lors de la quatrième journée, après avoir perdu (2-3), à la troisième journée, contre la même équipe.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff