Publié dans Sport

Football- Championnat d’Analamanga - La journée de la honte !

Publié le mardi, 03 mai 2016
L'Ifc (jaune) s'est fait battre lourdement L'Ifc (jaune) s'est fait battre lourdement

L’avant-dernière journée du championnat d’Analamanga, tenue le week-end dernier, est à ranger au plus vite dans les rangées des oubliettes. En effet, à cette 17e journée, des rencontres se sont soldées sur un score fleuve, indigne du statut des équipes vainqueurs et vaincues.

 L’explication pourrait venir du fait que des équipes n’ont plus rien à espérer du championnat et ont décidé de lever le pied tandis qu’une autre, ayant déjà le titre en poche pense déjà à d’autres choses. Il s’agit d’Elgeco,  championx en titre et qui à la 17e journée, s’est fait écraser par l’As Adema sur un score éloquent de 7 buts à 0. Pire, L’As St-Michel ne s’est pas présenté au match qui aurait dû l’opposer au Cospn.

Un résultat qui fait honte au football de Madagascar en général et d’Analamanga en particulier. Le Paris St Germain (Psg) avait déjà empoché le titre de champion de France depuis belle lurette, mais continue toujours de cravacher dur à la ligue 1. Et ce pour le respect des adversaires, du public, des dirigeants et du football français. C’est là qui différencie certainement l’esprit professionnel et amateur.

L’enjeu à la 17e journée du championnat d’Analamanga, c’est la qualification à la poule des As dont le vainqueur accompagnera Elgeco Plus au championnat de Madagascar. Les équipes qui n’ont plus aucune chance de figurer dans le top 5, se sont fait massacrer à cette avant-dernière journée à l’instar de l’Ac Sabnam, laminé 11 buts à rien par le Tana Fc, de l’Ifc battue 6-2 par Mama Fc et Top Dom écrasé 5 buts à 2 par Cosfa. Ces quatre larges vainqueurs de la 17e journée constituent d’ailleurs la poule des As du championnat d’Analamanga.

A voir ces résultats qui dénigrent le football de la Capitale, il est temps peut-être que les hommes de la ligue d’Analamanga reviennent à la vraie formule d’un championnat. Tout le monde rencontre tout le monde en aller et retour, pour désigner ses représentants au sommet national. Ainsi, le quota de deux clubs d’Analamanga pour le championnat de Madagascar revient de droit aux deux premiers du classement final. 

Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff