Publié dans Sport

Basketball -Top8 - Cosmos Diana à suivre de près

Publié le vendredi, 06 avril 2018

La dernière ligne droite de la Coupe du Président de basketball-Top 8 va démarrer demain au Palais des Sports de Mahamasina. Un événement qui sera, bien évidemment, accompagné par Telma Madagascar, sponsor numéro du basketball malagasy. Cette phase regroupera la crème de la discipline pour une semaine de bataille sans merci. Elles sont huit équipes en course pour succéder à l'ASCB Boeny, vainqueur de la 3ème édition.

La formation de Diana, le Cosmos, reste l'équipe à suivre de près dans cette compétition. Déjà vainqueur de deux titres durant la coupe du Président, après avoir raflé le titre de la Zone Nord et le Play-Off à Toliara, les Antsiranais vont faire parler d'eux durant cette édition 2018.  L'ASCB Boeny, tenant du titre,  et le CosPN Analamanga vont ouvrir le bal au petit Palais dans la matinée du dimanche tandis que le match de clôture, de cette première journée, sera le choc Ascut Atsinanana et les militaire du Cosfa, juste après l'ouverture officielle prévue à 16h dans la grande salle du palais des Sports.  Dès la première journée, l'affiche est alléchante de quoi faire gâter les férus de la balle au panier ce dimanche.  Chez les dames,  Fandrefiala remettra son titre en jeu pour cette année. D'ailleurs, les meilleures équipes féminines du pays vont en découdre pour gagner le trophée. Il s'agit de Fandrefiala, MB2All, CRJS Atsinanana, JEA Vakinankaratra, Tamifa Amoron'i Mania et le SBBC Boeny.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff