Publié dans Sport

Basketball- Challenge U18 Fiba 3 x 3 - Mb2All et Dream Team raflent la mise

Publié le lundi, 09 avril 2018

 

 

 

Quand la fête rime avec basket. Mb2All filles se sont brillement imposées face à leur adversaire, le Lucadro en finale du Challenge U18 Fiba 3 contre 3 ce samedi dans un décor digne d’une compétition internationale. L’ambiance était animée par les concours de danse urbaine.  Elinah Chantiah Ranarisaona, capitaine du Mb2All et vainqueur du tir à trois points de la compétition rafle la mise (300 000 ariary)  avec son équipe après avoir battu Lucadro (14-10) en finale.  Mb2All équipe 1 a écarté sa consœur du MB2All équipe 2 en demi-finale  (8-16). Quant à Lucadro, elle a éliminé Tamifa (16-13) dans le carré final.

 

 

Chez les garçons, l’ASCB  est passée à côté de la prime en perdant la finale devant Dream Team (12-21). Les Majungais se sont hissés en finale après avoir battu Bira Club sur le fil (17-15) tandis que l’équipe championne, le Dream Team a défait le DCA (17-12). Le titre du meilleur tri-pointeur revient à  Tsialefitra Jimmy du COSPN.

 

A part les primes promises aux sept premières équipes au classement sur les 46 équipes, Telma Madagascar, sponsor numéro un du basket malagasy, a offert des smartphones au meilleur joueur  et meilleure joueuse de la compétition. Dès la première journée, la moitié des équipes participantes ont plié bagage après une journée marathon avec 3 rencontres pour chaque équipe. Mais les meilleurs ont bien défendu  leur statut de favori. Ce championnat a servi de détection aux quatre jeunes susceptibles de rejoindre l’équipe nationale féminine et masculine aux Jeux africains de la jeunesse (JAJ) en Algérie du 19 au 28 juillet.

 

 

En parlant de basket, l’ouverture officielle du  Top8  de la coupe du Président s’est déroulée hier au Palais des sports de Mahamasina. La cérémonie a été honorée  par la présence des autorités civiles et militaires. Dès la première journée, les grandes équipes ont annoncé les couleurs.   Chez les dames, le SBBC Boeny n’a fait qu’une bouchée le Tamifa Amoron’i Mania  (75-36) tandis que Fandrefiala, la tenante du titre sortante dames n’a pas souffert devant JEA Vakinankaratra (76-56). Chez les hommes, l’équipe du Cosmos Diana a montré qu’elle n’est pas arrivée dans ce stade de compétition pour faire une simple figuration. La formation d’Antsiranana a annoncé son intention en battant le SBBC Boeny (81-75). De même pour le Mb2All en surprenant  la GNBC sur trois points de victoire (86-83).   L’ASC Boeny, quant à elle, remporte son premier match face à CosPN Analamanga (93-87).  Cosfa n’a pu faire mieux que de s’incliner devant l’Ascut Atsinanana (79-69).

Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar
  • Mbola Rajaonah, le pestiféré - Sur les traces de Claudine Razaimamonjy
  • Trafic de bois précieux au Vakinankaratra - Deux femmes proches de Rajaonarimampianina dans le coup

La Une

Editorial

  • HVM, que reste-t-il ?
    Alors que toutes les formations politiques, du moins celles dignes de leur stature, resserrent les rangs pour affronter la course en vue de la magistrature suprême, le parti du Président démissionnaire Hery Rajaonarimampianina s’effrite. Le parti au pouvoir va en ordre dispersé.  Les démissions se succèdent. Une défection cache une autre ! A ce rythme, le parti présidentiel, une formation politique, sûre de sa puissance, à  l’époque, et qui défiait avec un certain orgueil et d’une fierté, mal placée, les autres serait d’ici peu une carcasse d’ossements, sans âme, ni corps,  l’ombre de lui-même ! Les « départs définitifs » se poursuivent. Et la liste n’est pas exhaustive !

A bout portant

AutoDiff