Publié dans Sport

Football- Election FMF - « La Fifa sait ce qu'elle fait, sur la date du 3 juin »

Publié le mardi, 17 avril 2018

Les ligues réclament une Assemblée générale  extraordinaire (A.G.E) avant ce « deadline », imposé par la FIFA (Fédération Internationale de Football).  L'instance internationale de football veut mettre la Fédération Malagasy de football (FMF) sur pied  en lui imposant une date limite des élections, le 3 juin dans sa lettre en date du 11 avril 2018, signée par Fatma Samoura, Secrétaire Générale de la FIFA. Une recommandation appuyée par la majorité des ligues régionales de football.

Ainsi, les instances régionales de football, dirigées par Jacques Ramaroson, président de la ligue Analanjirofo, ont  envoyé une demande, datant du 13 avril, d'Assemblée Générale Extraordinaire de la Fédération, et ce, en copie, au président de la FMF par intérim, Doda Andriamiasasoa et le SG de la FIFA ainsi que le président de la Confédération Africaine de football, Ahmad. 
A la  requête des  12 ligues, representées par  Nirilanto Randriantsoanina, président de la ligue d'Amoron'i Mania de football, le courrier a été remis au président de la FMF, par acte de signification par l'huissier de Justice, maître Andrianasolo Rodolphe, huissier de justice et commissaire priseur près les Cours et Tribunaux d'Antananarivo, hier,  16 avril. La lettre a été accompagnée d'une liste des signataires composés par les présidents de la ligue de Sofia, d'Analanjirofo, de Melaky, de Betsiboka, d'Anosy, d'Androy, d'Atsimo Andrefana, de Diana, d'Amoron'i Mania, d'Atsimo Atsinanana, de Menabe et de Vakinankaratra. Les ligues réclament une A.G.E conformément à l'article 31 du Statut de la FMF. Pour eux, la requête remplie le nombre 1/3 requis par l'article susvisé. A l'ordre du jour, une validation d'une nouvelle Commission Electorale indépendante suivant les critères d'indépendance requis dans la lettre de recommandation réf SG/COJ/NAK/VEM/INI en date du 11 avril 2018 de la FIFA. Cette nouvelle Commission a pour tâche de superviser l'élection des ligues de Bongolava, Haute Matsiatra, Vatovavy Fitovinany et de procéder à l'élection du Comité Exécutif de la FMF avant le 3 juin 2018.
Election totalement démocratique
L'inquiétante déclaration du président par Intérim de la FMF ne cesse de susciter une vague de protestations au niveau des ligues. Pour le président des ligues, Jacques Ramaroson, « Le président de la FMF fait semblant d'ignorer ce que la FIFA veut dire dans sa lettre, en se référant au guide électoral qui n'a aucune valeur juridique. La FIFA sait ce qu'elle fait en imposant cette date. Elle s'est déjà référée au code électoral et au statut de la FMF avant de désigner la date du 3 juin. Si cette date est dépassée, la FMF sera déclarée défaillante », a-t-il prévenu.  « La FMF veut rallonger sa transitoire alors  que le mandat de son Comité Exécutif a déjà pris fin le 15 mars dernier », a-t-il rajouté.
Comme ses homologues, Nirilanto Randriantsoanina, président de la ligue régionale de football d'Amoron'i Mania, soutient également l'avis de la FIFA qui est pour une élection totalement démocratique. « Les prochaines élections devraient être totalement démocratiques, effectivement tout le monde peut se porter candidat sans aucune limite de critère et sans distinction », a-t-il avancé.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

La Une

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff