Publié dans Sport

Football - Fédération malagasy - Un candidat à la présidence se manifeste

Publié le mercredi, 20 juin 2018

Ecarté sans ménagement du gouvernement, il revient à ses premières amours, le football. Il, c’est Neypatraiky Rakotomamonjy, ancien ministre des Postes et des Nouvelles technologies, sacrifié par le régime HVM au profit de Maharante Jean de Dieu, décrié pourtant là où il se trouvait auparavant. Un jeu sale, l’apanage du milieu politique.

Sans attendre longtemps, Neypatraiky Rakotomamonjy s’est manifesté auprès des ligues régionales pour les amadouer dans le cadre des élections du président de la fédération malagasy (FMF) prévues dans le courant du troisième trimestre de cette année. L’ancien ministre, membre également du comité exécutif de la FMF semble décidé à briguer le poste laissé vacant par Ahmad et tenu à titre intérim par Doda Andriamiasasoa. Ce dernier ambitionne aussi de devenir le président de la FMF. Avec l’entrée en lice de Neypatraiky, trois membres du comité exécutif actuel se positionnent sur la grille de départ des élections en l’occurrence le président par intérim et Raoul Rabekoto Arizaka, 1er vice-président de la FMF. Adversaires d’un jour, ces trois personnalités ont farouchement défendu la cause de la fédération, plus précisément le comité exécutif, face aux manœuvres des présumés candidats de le dissoudre avant l’heure. Selon des confidences, cette manœuvre aurait dû aboutir durant l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire de la FMF tenue le mois dernier à l’hôtel Paon d’or. Le refus de donner le quitus à l’équipe sortante, la non validation du nouveau comité électoral présenté par le comité exécutif et botter en touche le comité exécutif,  tels sont les objectifs de la manœuvre perpétrée et commanditée par ces candidats présumés. Grosse déception pour ces derniers, la mission n’a pas été accomplie du fait que la majorité des ligues régionales ont épousé la proposition du comité exécutif. Un camouflet ainsi pour les initiateurs de la manœuvre qui, d’après les indiscrétions, ont pourtant mis « le gros paquet » pour parvenir à leurs fins. « Les présidents des ligues régionales savent ce qu’ils veulent mettre à la tête de la présidence en fonction de leurs programmes et non d’autres considérations », affirme un président de ligue qui veut garder l’anonymat. La course à la présidence de la FMF est ainsi  bel et bien lancée.
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar
  • Mbola Rajaonah, le pestiféré - Sur les traces de Claudine Razaimamonjy
  • Trafic de bois précieux au Vakinankaratra - Deux femmes proches de Rajaonarimampianina dans le coup

La Une

Editorial

  • HVM, que reste-t-il ?
    Alors que toutes les formations politiques, du moins celles dignes de leur stature, resserrent les rangs pour affronter la course en vue de la magistrature suprême, le parti du Président démissionnaire Hery Rajaonarimampianina s’effrite. Le parti au pouvoir va en ordre dispersé.  Les démissions se succèdent. Une défection cache une autre ! A ce rythme, le parti présidentiel, une formation politique, sûre de sa puissance, à  l’époque, et qui défiait avec un certain orgueil et d’une fierté, mal placée, les autres serait d’ici peu une carcasse d’ossements, sans âme, ni corps,  l’ombre de lui-même ! Les « départs définitifs » se poursuivent. Et la liste n’est pas exhaustive !

A bout portant

AutoDiff