Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Sport

Tennis ITF junior U18 - Grade 5 Le premier bilan de Dina Razafimahatratra

Publié le lundi, 02 juillet 2018

Bilan plus que positif pour cette édition de l'Open Juniors ITF Circuit U18 Grade 5 organisée, sur les courts du Club Olympique de Tananarive à Ilafy, par la Fédération Malagasy de Tennis qui  permet à Sariaka Radilofe  de remporter le tournoi à l’ issue d’une finale de derby malagasy. Elle s’est imposée en deux sets (0/6 6/2) face à sa compatriote,Tsantaniony Iariniaina.« C’est ma première victoire dans un tournoi international. La compétition servira également d’étape de préparation pour moi en vue des Jeux Africains de la Jeunesse, ( ndlr prévus se dérouler du 18 au 28 juillet 2018 à Alger) », a avancé, Sariaka Radilofe.  Dina Razafimahatratra nous livre son premier bilan concernant le tournoi que Madagascar vient d'organiser.

« Côté résultats, Madagascar n'a pas démérité du tout avec 3 titres continus: double garçons (Toky et Lanja), double filles (Sariaka et Fitia) et simple filles (Sariaka championne et Tsantaniony finaliste). Côté organisationnelle, la Fédération malagasy de tennis (FMT) a su relever le défi, et notre juge arbitre international, Naina Razatovo, a su mener à bien le tournoi même si c’est sa première expérience. Note positive aussi pour les joueurs et coaches étrangers pour la très bonne qualité de la terre battue malgache. »
Le directeur technique national, Dina Razafimahatratra, se trouve sur un autre terrain de bataille et ce à la tête d'une équipe nationale. Celle-ci sera en lice au Kenya pour disputer autre un tournoi circuit ITF junior U18, avec Finaritra, Toky, Fenosoa, Narindra. La compétition est prévue le 7 juillet pour le premier tournoi, et du 9 au 14 juillet, celle du deuxième tournoi.
E.F.

Fil infos

  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement

Editorial

  • De bons auspices
    Le régime IEM part d’un bon pied ! Sous une bonne étoile, Rajoelina semble débuter son pouvoir à la magistrature suprême du pays dans un cadre encourageant. Les signaux affichés sur le tableau de commande sont au vert pour ne pas le dire « à l’orange ». Tout commença par une élection présidentielle sans anicroche ni la moindre escarmouche. Une élection crédible et reconnue par …tous. Les deux finalistes, Rajoelina et Ravalomanana, après la proclamation des résultats définitifs par la HCC, se sont donné la main. Avec un score honorable et sans appel de 55,66 %, Andry Rajoelina gagna, haut la main, le scrutin. Et donc, une alternance par la voie royale des urnes et où la démocratie jouit de son plein droit. « Zandry Kely » se débarrassa définitivement de l’étoffe de « putschiste » qu’on lui avait taxé injustement depuis la Révolution Orange de 2009.  

A bout portant

AutoDiff