Publié dans Sport

Football- Ligue des champions - Les affiches de la phase II à la loupe

Publié le mardi, 10 juillet 2018

Les tirages au sort de la deuxième phase de la ligue des champions ont rendu le verdict sur son affiche ce lundi 9 juillet d’après la fédération malagasy de football. La 2e phase, regroupant les trois meilleurs clubs de la 1ère phase répartis sur deux sites, aura lieu les 13, 15, 18, 20 et 22 juillet. L’instance du football malagasy a mis les petits plats dans les grands pour que cette étape sorte de l’ordinaire.  La répartition des 12 clubs se fera en fonction de leur classement. Les premiers de chaque groupe ont été répartis en deux groupes et de même avec les deuxièmes, et ainsi de suite pour les troisièmes et les quatrièmes.

Un procédé qui a favorisé la CNAPS Sport Itasy, tenante du titre, et l’Ajesaia Bongolava. Archi- favorites dans leur groupe,  les deux équipes évolueront au stade d’Ampasambazaha avec 3FB Toliara, Akon’Ambatomena Haute Matsiatra, et le Fils Eléphant de l’Anôsy. Ce système ne convenait pas du tout aux trois équipes, entre autres, Elgeco Plus, Jet Mada et Fosa Juniors FC, qui se rassemblent dans la poule de la mort à Vontovorona avec trois autres figurantes à savoir TAM Port Berger, MTM Melaky, FCA Alaotra Mangoro.  Effectivement, ce sont les trois premières équipes qui vont se batailler pour les deux places de la prochaine étape. Rappelons qu’il n’y a que deux places pour chaque groupe pour la prochaine étape, «  la Poule des As ».  Seules les quatre meilleures équipes disputeront alors la Poule des As les 5, 12 et 19 août pour les matches aller et les 2, 16 et 23 septembre pour les matches retour.
Pour revenir à l’affiche, dès la première journée, chaque match peut être déjà décisif pour les trois équipes. Chacune de ces équipes vue comme favorite de la poule de Vontovorona ,devra batailler jusqu’au dernier souffle pour décrocher son ticket. Pour le compte de cette première journée, le premier match semble déjà être alléchant et est à ne pas rater : Elgeco Plus opposera contre le Jet Mada pour gagner ses trois points de victoire. La formation d’Itasy se frottera pour la première fois contre l’équipe numéro un de la ligue Analamanga en match d’ouverture. Une vraie bataille qui sent la poudre. Les deux premières équipes qui brillent d’entrée seront avantagées pour avoir les deux places disponibles en poule des As.  A Fianarantsoa, le match clou de cette première journée s’avère la confrontation entre l’Ajesaia et le 3FB Toliara, une équipe à ne pas sous estimer.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff