Publié dans Sport

Football- Ligue des champions - Les affiches de la phase II à la loupe

Publié le mardi, 10 juillet 2018

Les tirages au sort de la deuxième phase de la ligue des champions ont rendu le verdict sur son affiche ce lundi 9 juillet d’après la fédération malagasy de football. La 2e phase, regroupant les trois meilleurs clubs de la 1ère phase répartis sur deux sites, aura lieu les 13, 15, 18, 20 et 22 juillet. L’instance du football malagasy a mis les petits plats dans les grands pour que cette étape sorte de l’ordinaire.  La répartition des 12 clubs se fera en fonction de leur classement. Les premiers de chaque groupe ont été répartis en deux groupes et de même avec les deuxièmes, et ainsi de suite pour les troisièmes et les quatrièmes.

Un procédé qui a favorisé la CNAPS Sport Itasy, tenante du titre, et l’Ajesaia Bongolava. Archi- favorites dans leur groupe,  les deux équipes évolueront au stade d’Ampasambazaha avec 3FB Toliara, Akon’Ambatomena Haute Matsiatra, et le Fils Eléphant de l’Anôsy. Ce système ne convenait pas du tout aux trois équipes, entre autres, Elgeco Plus, Jet Mada et Fosa Juniors FC, qui se rassemblent dans la poule de la mort à Vontovorona avec trois autres figurantes à savoir TAM Port Berger, MTM Melaky, FCA Alaotra Mangoro.  Effectivement, ce sont les trois premières équipes qui vont se batailler pour les deux places de la prochaine étape. Rappelons qu’il n’y a que deux places pour chaque groupe pour la prochaine étape, «  la Poule des As ».  Seules les quatre meilleures équipes disputeront alors la Poule des As les 5, 12 et 19 août pour les matches aller et les 2, 16 et 23 septembre pour les matches retour.
Pour revenir à l’affiche, dès la première journée, chaque match peut être déjà décisif pour les trois équipes. Chacune de ces équipes vue comme favorite de la poule de Vontovorona ,devra batailler jusqu’au dernier souffle pour décrocher son ticket. Pour le compte de cette première journée, le premier match semble déjà être alléchant et est à ne pas rater : Elgeco Plus opposera contre le Jet Mada pour gagner ses trois points de victoire. La formation d’Itasy se frottera pour la première fois contre l’équipe numéro un de la ligue Analamanga en match d’ouverture. Une vraie bataille qui sent la poudre. Les deux premières équipes qui brillent d’entrée seront avantagées pour avoir les deux places disponibles en poule des As.  A Fianarantsoa, le match clou de cette première journée s’avère la confrontation entre l’Ajesaia et le 3FB Toliara, une équipe à ne pas sous estimer.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff