Publié dans Sport

Rugby - Coupe du Président - Le carré final confirmé à Mahamasina

Publié le vendredi, 03 août 2018

Le président de l’instance nationale du rugby met le  point sur les « i ». Cette semaine, des affiches sont placardées un peu partout dans la Capitale annonçant deux tournois sur un même terrain ce dimanche. Il s’agit de la coupe d’Indépendance qui tiendra ses demi-finales à la même date et la Coupe du Président organisée par le Malagasy rugby pour le compte des demi-finales. Un autre match se déroulera aussi au stade Malacam Antanimena. « On réitère que les matchs se disputeront au Stade de Mahamasina. On s’est étonné de voir les affiches des autres organisations  qui coïncident avec cette même date », martèle Marcel Rakotomalala, le président du « Malagasy Rugby »,  au cours d’une conférence de presse en son bureau à Ankorondrano.  Et d’ajouter que « Face à cette situation, le M.R a déjà envoyé une lettre à la Préfecture de Police, à la Commune Urbaine d’Antananarivo et au niveau du tribunal expliquant que ces rencontres n’ont obtenu aucune autorisation ».  Même les férus sont confus. Mais sûrement, il y aura des matches de rugby au stade de Mahamasina demain. Mais personne ne sait laquelle des deux affiches.


Les demi-finales seront jouées au Stade de Mahamasina. La première affiche opposera l’équipe de la Savonnerie Tropicale de Madagascar (STM) à celle de FTBA. Ce dernier  attend de pied ferme la formation d’Eric Sefo, coach de la Savonnerie pour cette demi-finale. Le FTBA n’est pas connu de tous mais c’est une équipe  qui a déjà fait parler d’elle dans la division Elite II la saison dernière. Celle-ci aurait dû rejoindre le top14 depuis 2 ans mais a été victime d’une magouille des dirigeants de l’époque et elle fut remplacée. Le choc entre les deux équipes réserve donc son lot de surprises.
La seconde demi-finale verra la confrontation entre le FT Manjakaray, champion de Madagascar en titre et les militaires du COSFA. Une finale avant l’heure.
E.F.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka
  • Traitement des résultats de l’élection présidentielle - La CENI suscite la méfiance
  • Accusations de corruption - La CENI répond au camp Ravalomanana
  • Election présidentielle - Andry Rajoelina number 1 dans la majorité des Régions
  • Panique post-électorale - Ravalomanana enchaine les violations de la loi !
  • Election présidentielle - La communauté internationale appelle à la retenue les candidats n° 12 et n° 25

Editorial

  • L'indomptable !
    On la croyait écrasée, non il n'en est rien. Elle est toujours là ! Elle réapparait et menace de sévir. La peste, car il s'agit d'elle, persiste et signe. Cette maladie causée par la bactérie du nom de « Persinia Pestis » demeure l'indomptable ennemie à Madagascar. Obnubilé par les interminables comptages de voix, le pays tout entier semble ignorer qu'une maladie est en train de faire parler d'elle de... nouveau. Eclipsée par l'ambiance électrique électorale, la peste refait discrètement surface et risque de faire des ravages au cas où des mesures draconiennes ne seraient pas prises illico. La publication des résultats du scrutin du 7 novembre prend trop de temps. Une lenteur légendaire qui irrite certains états-majors politiques. Une lenteur qui soulève des vagues auprès de l'opinion.

A bout portant

AutoDiff