Publié dans Sport

Rugby - Coupe du Président - Le carré final confirmé à Mahamasina

Publié le vendredi, 03 août 2018

Le président de l’instance nationale du rugby met le  point sur les « i ». Cette semaine, des affiches sont placardées un peu partout dans la Capitale annonçant deux tournois sur un même terrain ce dimanche. Il s’agit de la coupe d’Indépendance qui tiendra ses demi-finales à la même date et la Coupe du Président organisée par le Malagasy rugby pour le compte des demi-finales. Un autre match se déroulera aussi au stade Malacam Antanimena. « On réitère que les matchs se disputeront au Stade de Mahamasina. On s’est étonné de voir les affiches des autres organisations  qui coïncident avec cette même date », martèle Marcel Rakotomalala, le président du « Malagasy Rugby »,  au cours d’une conférence de presse en son bureau à Ankorondrano.  Et d’ajouter que « Face à cette situation, le M.R a déjà envoyé une lettre à la Préfecture de Police, à la Commune Urbaine d’Antananarivo et au niveau du tribunal expliquant que ces rencontres n’ont obtenu aucune autorisation ».  Même les férus sont confus. Mais sûrement, il y aura des matches de rugby au stade de Mahamasina demain. Mais personne ne sait laquelle des deux affiches.


Les demi-finales seront jouées au Stade de Mahamasina. La première affiche opposera l’équipe de la Savonnerie Tropicale de Madagascar (STM) à celle de FTBA. Ce dernier  attend de pied ferme la formation d’Eric Sefo, coach de la Savonnerie pour cette demi-finale. Le FTBA n’est pas connu de tous mais c’est une équipe  qui a déjà fait parler d’elle dans la division Elite II la saison dernière. Celle-ci aurait dû rejoindre le top14 depuis 2 ans mais a été victime d’une magouille des dirigeants de l’époque et elle fut remplacée. Le choc entre les deux équipes réserve donc son lot de surprises.
La seconde demi-finale verra la confrontation entre le FT Manjakaray, champion de Madagascar en titre et les militaires du COSFA. Une finale avant l’heure.
E.F.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations
  • Port et détention illégale d’armes - Arrestation d’une ancienne députée
  • Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !
  • Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5
  • Décentralisation effective et suppression du Sénat - Andry Rajoelina demande l’avis du peuple
  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés

La Une

Editorial

  • Retour sur terre
    La petite semaine de ferveur de Pâques prend déjà fin. Après avoir été « dans les nuages », on redescend sur terre. Les choses sérieuses attendent. Malgré que les célébrations des fêtes de Pâques n’atteignent pas le degré d’exultation de celles de Noël, elles ont quand même réussi à remplir leur contrat. Eglises et temples ont été pris d’assaut et les … affaires des commerçants, tout gabarit confondu, n’en déméritent pas. Normalement, les réjouissances de Pâques devraient revêtir une importance capitale parmi les chrétiens du fait qu’elles sont les seules fêtes inscrites et recommandées par Dieu dans les Saintes Ecritures judéo-chrétiennes ou la Bible. Les seuls « Jours de réjouissances » où chrétiens et juifs (judaïsme) célèbrent ensemble, à leur manière chacun, ces « andro firavoravoana ». Par contre, les célébrations de Noël, telles qu’on assiste dans les temples et églises, sont pour la plupart de pures inventions dans l’imaginaire des hommes. La Bible n’a jamais…

A bout portant

AutoDiff