Publié dans Sport

Rugby - Coupe du Président - Le carré final confirmé à Mahamasina

Publié le vendredi, 03 août 2018

Le président de l’instance nationale du rugby met le  point sur les « i ». Cette semaine, des affiches sont placardées un peu partout dans la Capitale annonçant deux tournois sur un même terrain ce dimanche. Il s’agit de la coupe d’Indépendance qui tiendra ses demi-finales à la même date et la Coupe du Président organisée par le Malagasy rugby pour le compte des demi-finales. Un autre match se déroulera aussi au stade Malacam Antanimena. « On réitère que les matchs se disputeront au Stade de Mahamasina. On s’est étonné de voir les affiches des autres organisations  qui coïncident avec cette même date », martèle Marcel Rakotomalala, le président du « Malagasy Rugby »,  au cours d’une conférence de presse en son bureau à Ankorondrano.  Et d’ajouter que « Face à cette situation, le M.R a déjà envoyé une lettre à la Préfecture de Police, à la Commune Urbaine d’Antananarivo et au niveau du tribunal expliquant que ces rencontres n’ont obtenu aucune autorisation ».  Même les férus sont confus. Mais sûrement, il y aura des matches de rugby au stade de Mahamasina demain. Mais personne ne sait laquelle des deux affiches.


Les demi-finales seront jouées au Stade de Mahamasina. La première affiche opposera l’équipe de la Savonnerie Tropicale de Madagascar (STM) à celle de FTBA. Ce dernier  attend de pied ferme la formation d’Eric Sefo, coach de la Savonnerie pour cette demi-finale. Le FTBA n’est pas connu de tous mais c’est une équipe  qui a déjà fait parler d’elle dans la division Elite II la saison dernière. Celle-ci aurait dû rejoindre le top14 depuis 2 ans mais a été victime d’une magouille des dirigeants de l’époque et elle fut remplacée. Le choc entre les deux équipes réserve donc son lot de surprises.
La seconde demi-finale verra la confrontation entre le FT Manjakaray, champion de Madagascar en titre et les militaires du COSFA. Une finale avant l’heure.
E.F.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Attaque de la chenille légionnaire - Antanetibe Mahazaza sur le qui-vive
  • Commune urbaine d’Antsirabe - Les employés décrètent la grève générale
  • Arrestations « musclées » de Rajaonah et Eddy « bois de rose » - Les Forces de l’ordre justifient leurs actions
  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade
  • Critiques à tout-va et prématurées - Les détracteurs du régime se ridiculisent
  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants

La Une

Editorial

  • L’effet de domino !
    L’interception de Mbola Rajaonah, jugée rocambolesque pour certains, courageuse pour d’autres, déclencha, qu’on le veuille ou non, des ondes de choc dont les fortes vibrations vont secouer d’autres « éléments ». Bien avant, après une petite semaine de leurs installations, les nouveaux responsables mirent aux arrêts une grosse tête de l’ancien régime HVM, Hugues Ratsiferana, pris en flagrant délit de vol et un gros poisson des trafics illicites des richesses naturelles et endémiques du pays, Eddy bois de rose. Ce dernier et Mbola Rajaonah, jusque-là intouchables, mettent en péril la vie des 25 millions de Malagasy. Certes, des « criminels » de leur gabarit existent en quantité dans le pays. Il faut les traquer sans attendre ! Il y a urgence.

A bout portant

AutoDiff