Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Sport

Rugby - Malagasy Rugby - Une dernière grâce pour les neufs clubs sanctionnés

Publié le vendredi, 10 août 2018

Une dernière chance pour les égarés. Le coup d'envoi de la saison 2018-2019 sera lancé le 2 septembre prochain. Et tous les championats à savoir communale (intersection), régional, national et fédéral débuteront le même jour. Les deux derniers de chaque championnat seront relegués en division inférieure. Quant au championnat Elite fédéral, le MR compte 24 équipes pour disputer le championnat. Les 11 qui évoluent avec les trois premières équipes du dernier championnat national viennent de monter en division supérieure, et les neufs autres clubs, ceux évoluant au Malacam. Avec le consentement de l'AROI et les onze clubs, une réunion s'est tenue avec le Malagasy rugby pour le sort de ces neuf clubs.

L'assistance était d'accord pour donner une dernière chance à ces clubs. Effectivement, les sanctions ont été levées à l'encontre de ces clubs. « En tant que Raiamandreny (Parent) du rugby à Madagascar, nous avons fait notre possible pour résoudre les problèmes avec les clubs. Vu les contextes sociopolitique que le pays traverse, nous n'avons pas pris des mesures vis-à-vis des tournois organisés illégalement sans notre autorisation pour éviter tout débordement au profit des gens malintentionnés », relate Mamy Haga, secrétaire général de la MR.
Le 14 aôût
La MR a donc décidé de fixer au 14 août le dernier engagement de ces 9 clubs en vue du championnat. Histoire de leur offrir une dernière chance de regagner leur place dans les élites et participer à toutes les compétitions organisées par le Malagasy Rugby. « Mais après cette date nous ne pouvons plus rien faire pour ces clubs. Pour ceux qui souhaiteront s'engager, ils devront faire aussi en sus une lettre d'engagement de ne plus évoluer dans des compétitions organisées illégalement. Car dans ce cas, nous ne montrerons aucune tolérance », martèle Marcel Rakotomalala, le numéro un du rugby malagasy.
Pour revenir au championnat, à cause des restructurations, le sommet national se disputera en 24 équipes. Les deux derniers clubs au classement disputeront le barrage avec les finalistes du championnat inter-régional. Par ailleurs, le vaincu sera relegué. Quant aux finalistes du  championnat Elite Fédéral, ils représenteront Madagascar au championnat de l'Océan Indien.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface
  • Ministères et institutions publiques - Les factures impayées de la JIRAMA ne seront plus acceptées
  • Grands travaux pour l'Emergence de Madagascar - Tous les feux sont au vert !
  • Protection des zébus - Les puces électroniques opérationnelles
  • Relations Inde -Madagascar - Un appareil de radiothérapie bientôt inauguré dans le pays
  • Législatives - Le TIM veut renverser le régime

La Une

Editorial

  • De bonne guerre !
    Le combat sinon la course bat son plein. On ne se fait pas de cadeau. A la guerre comme à la guerre, à la course comme à la course. Le semi-marathon pour siéger à Tsimbazaza entame sa dernière ligne droite.  La campagne électorale pour le scrutin des Législatives prendra fin ce samedi 25 mai. Il reste donc cinq jours aux quelque 800 candidats à convaincre leur électorat. Les 151 concurrents qui arriveront premiers gagneront les trophées et porteront chacun et chacune l’honorable titre de « Député de Madagasikara ». Mais avant tout, il faut batailler dur ! Globalement, les concurrents se répartissent en deux camps ou deux fronts. Le premier, le camp soutenant les candidats proches du régime IEM, présentés par « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMA). Ils couvrent les 119 Districts du territoire national. Le second, le camp que l’on pourrait qualifier d’adverse, regroupe les candidats de certaines formations politiques d’opposition…

A bout portant

AutoDiff