Publié dans Sport

Barea de Madagascar - La prime de victoire versée aux étudiants de la Polytech…

Publié le mardi, 23 octobre 2018

Les joueurs de Madagascar vont reverser leur prime de victoire à l’école Polytechnique d’Antananarivo. A l’issue de la victoire de Madagascar aux dépens de la Guinée Equatoriale (1-0), le pays tout entier a pu célébrer la qualification historique à la Coupe d’Afrique des Nations. En 2019, les Malgaches représenteront leur pays. Reste qu’après ce succès, quelques joueurs ont été pris dans un embouteillage à la sortie du stade. Embouteillage créé par des étudiants de l’école Polytechnique qui manifestaient contre les nombreuses coupures d’électricité les empêchant d’apprendre dans des conditions optimales.

 

Faneva Andriatsima, le capitaine de la sélection et attaquant de Clermont, est intervenu. Peu après, il a lancé un crowdfunding afin de récolter des fonds. Et ce n’est pas tout. « Qui plus est, nous avons, chaque joueur, reçu 250€ de primepour la victoire à domicile. Nous avons tous décidé de verser la prime à l’école pour lui acheter du matériel afin que les étudiants aient un minimum de confort pour exercer leurs études », nous confie Andriatsima, dans une interview, hier mardi sur MaLigue2.fr.

« Nous les joueurs des Barea de Madagascar, avec le  coach Nicolas Dupuis, Bertrand Dupuis préparateur physique et Syvain Razafinirina, avons pris la décision de vous offrir l’intégralité de nos primes de match contre la Guinée Equatoriale, qui est de 250 euros par joueur et staff. Nous espérons recevoir cette prime de la part de la FMF le 12 novembre pour pouvoir acheter les équipements qui seront destinés aux étudiants le mardi 13 novembre. C’est pas grand-chose, mais nous tenons à le faire pour vous montrer que vous n’êtes pas seuls, nous sommes avec vous », annoncent les joueurs dans un communiqué. «  Par ce geste, nous voudrions construire un élan de solidarité et inviter nos compatriotes, la Diaspora malagasy et sourtout l’Etat à venir en aide aux étudiants de l’Ecole Supérieure  Polytechnique de Vontovorna pour qu’ils puissent poursuivre leurs études dans de bonnes conditions », renchérit le communiqué.

 Recueillis par E.F.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

La Une

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff