Publié dans Sport

Basketball- Championnat N1A - CosPN gagne son premier titre, MB2All renoue avec, 5ans après

Publié le dimanche, 28 octobre 2018

 Rideau sur les championnats nationaux N1A hommes et dames qui viennent de se terminer hier au Palais des sports de Mahamasina. L'ambiance était au rendez-vous grâce aux diverses animations et jeux organisés par  Telma, sponsor officiel du basket malagasy. Grace à sa connexion 4G, les amoureux du ballon orange ont pu suivre en temps réel le déroulement de la compétition jusqu'en finale, grâce à M'vola, les supporteurs ont pu réserver leur place grâce au mobil banking de l'opérateur avec sérénité. Après la coupe du président, Christiane,la meilleure marqueuse de la finale et ses camarades ont confirmé leurs statuts en gagnant le championnat national N1A dames (63-58) face au SBBC Boeny hier au Palais des sports de Mahamasina.

Les filles ont rempli leurs contrats en complétant le titre gagné par l'équipe avec la N1A. Un titre gagné dans la douleur car le score était déjà à 58-59 à 50 secondes de la fin mais Fanja et Christiane ont envoyé leurs camarades sur le toit national sur un lancer franc et un titre à trois points de dernière seconde.
C'est une saison faste pour l'équipe car les protégés de Ndrato Rakotonanahary ont gagné le titre dans toutes les catégories filles cette année à partir des U14 filles U16, U18, N1B N1A. La dernière fois que MB2All a gagné ce titre de championnat N1A remonte à 2013. Entretemps, ce club se consolait avec deux coupes du Président et d’être trois fois vainqueur de la Coupe des Clubs de l'Océan Indien (CCCOI) durant ces 5ans.  C'est le troisième titre de l'équipe en N1A.
« On a joué sur le collectif. Les 12 joueuses se sont battues ensemble sur le terrain. Tout le monde a donné ses apports dans l'équipe. MB2All n'a pas encore une vraie star donc on a fait jouer tout le monde », relate Ndrato Rakotonanahary, coach du MB2All.
Cette année, c'est le rendez-vous continental qui passera avant le régional. Effectivement, MB2ALL représentera Madagascar aux championnats d'Afrique des clubs à Maputo le 16 au 26 novembre 2018. Financièrement, l'équipe est déjà prête, pour l'Afrique par contre sa participation à la CCCOI des Seychelles le 5 décembre reste encore interrogative.
Rappelons que le SBBC Boeny n'a fait qu'une bouchée du  JEA Vakinankaratra en étrillant son adversaire du match (66 - 31).Dans l'autre carré, MB2ALL Analamanga confirmait sa supériorité devant le Fandrefiala Analamanga (73 - 61).
Chez les hommes, COSPN Analamanga a détrôné l'ASCB Boeny en finale sur 75-57. Une grande première pour le Club omnisport de la Police nationale qui gagne son titre en N1A.  Les policiers ont éliminé MB2ALL Analamanga en demi-finale.  L'ASCB se console aussi avec le titre de meilleur joueur grâce à Livio.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff