Publié dans Sport

Softball - Tournoi International - Une grande première à Madagascar

Publié le mardi, 04 décembre 2018

Une discipline très en vogue dans la Grande île, le Softball attire de plus en plus de jeunes. A ne pas confondre avec le baseball, toutes deux d’orgine américaine. C’est un Français, le consultant Armand Varnat, qui a su faire du softball à Madagascar  d’atteindre aujourd’hui sa dimension nationale et internationale. Ce samedi 8 décembre, un tournoi international aura lieu sur le terrain de l’Esca Antanimena. C’est  une grande première pour  Madagascar d’accueillir une telle compétition d’envergure internationale. Car, le tournoi opposera les équipes de softball de la Capitale et celles US. Les rencontres se disputeront en « 7 innings » ou 1 heure. Entrée gratuite.

Le tournoi sera disputera en fastpitch ou « lancée rapide »,  l’une de ces catégories dans lesquelles les joueurs malgaches semblent avoir le plus gros potentiel. C’est en tout cas, l’avis d’Armand Varnat qui entend bien renforcer leur capacité en faisant venir à l’occasion des professionnels étrangers. L’objectif est de vulgariser la discipline. Rappelons-le que la présence du softball à Madagascar ne date pas d’hier. Cette discipline a été introduite par les Japonais et les Américains depuis les années 90 dans la Grande île. Aujourd’hui, on compte un dizaine de clubs dans la Capitale. Parmi les plus connus, Papango, Excel, Grizzly’s, le GS Team, Bara Vy, et entre autres Dahalo, Ony Softball Club. Dans ce sens, des échanges et des cours d’initiation ont déjà été entamés dans plusieurs écoles et instituts privés de la Capitale.

Le softball est l’une des disciplines les plus pratiquées au monde après le football. A Madagascar, la fédération a été fondée en 2017.

 Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff